Automobile : les équipementiers restent sous pression

Automobile : les équipementiers restent sous pression©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 28 novembre 2018 à 16h26

Les équipementiers automobiles restent malmenés en ce milieu de semaine à l'instar de Faurecia et Plastic Omnium qui cèdent désormais plus de 5%. Le secteur continue à faire les frais d'une actualité guère porteuse puisqu'en plus des rumeurs de nouveaux droits de douane sur les voitures importées aux Etats-Unis, Continental a fait état de perspectives prudentes.

Continental ne rassure pas

Le groupe allemand a indiqué que les conditions commerciales difficiles persisteront au premier semestre de l'année prochaine en raison de la faiblesse du marché chinois et de nouvelles retombées liées aux normes antipollution WLTP entrées en vigueur le 1er septembre. Alors que l'entreprise a déjà lancé deux avertissements sur résultats cette année, le directeur financier a déclaré lors d'une conférence organisée par la société de conseil en investissement Redburn que la marge du deuxième semestre, attendue à 8,5% après avoir été revue à la baisse en août, risquait de ne pas s'améliorer en 2019.

Bernstein prudent sur Faurecia

Du côté de Faurecia, Bernstein a débuté le suivi de la valeur avec un conseil "sous-performance" et un objectif de 30 euros, soit un potentiel de baisse d'une vingtaine de pourcents. Bernstein souligne l'exposition du groupe aux segments des sièges et des intérieurs, historiquement vulnérables à des baisses de prix. Ce profil fragile pourrait se traduire par des résultats décevants à l'avenir, estime le courtier.

D.Trump prêt à passer à l'action

Les derniers tweets du président Trump semblent aller dans le sens d'une nouvelle hausse des taxes à l'importation de voitures aux Etats-Unis:



>.....and G.M. would not be closing their plants in Ohio, Michigan & Maryland. Get smart Congress. Also, the countries that send us cars have taken advantage of the U.S. for decades. The President has great power on this issue - Because of the G.M. event, it is being studied now! >- Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.