Automobile : les équipementiers sous pression

Automobile : les équipementiers sous pression©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 26 mars 2020 à 16h50

Les équipementiers automobiles sont sous pression en cette fin de séance à l'image de Valeo qui redonne 2,3%, de Faurecia qui abandonne 6% ou encore de Plastic Omnium qui cède 2,6%. Si les bilans des fournisseurs de pièces automobiles et des fabricants de pneus européens ne sont généralement pas tendus, il pourrait y avoir une pression supplémentaire sur le cours de leurs actions si les arrêts de production dans les usines venaient à être prolongés, explique Morgan Stanley, dans une note consacrée au secteur. Des arrêts d'une durée supérieure aux six semaines prévues actuellement par Morgan Stanley pourraient entraîner une nouvelle baisse des bénéfices, des liquidités et des actions. Globalement, le courtier table sur une production automobile mondiale en baisse de 12% cette année, avec un plongeon de 25% au cours des deux premiers trimestres. "Il est trop tôt pour être totalement positif" à l'égard des fournisseurs, selon MS, qui continue à favoriser Michelin.

Le broker a réduit son objectif de cours sur Faurecia ('pondération en ligne') de 46 à 38 euros, de 26 à 20 euros sur Valeo ('pondération en ligne') et de 125 à 105 euros sur Michelin ('surpondérer').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.