Automobile : Renault et Stellantis reculent, la pénurie de semi-conducteurs inquiète

Automobile : Renault et Stellantis reculent, la pénurie de semi-conducteurs inquiète
Nouveau Renault Captur

Boursier.com, publié le jeudi 29 avril 2021 à 15h49

Le compartiment automobile échappe à la hausse des marchés ce jeudi à l'image de Renault et Stellantis qui abandonnent 3,5% et 3,1%, en queue de CAC40. La pénurie de semi-conducteurs est désormais clairement visible dans l'industrie. Les uns après les autres les constructeurs se voient obligés d'arrêter plus ou moins temporairement leur production. Honda Motor a ainsi annoncé qu'il allait cesser la production dans trois de ses usines au Japon, alors que BMW a réduit le nombre de ses équipes dans ses usines en Allemagne et en Angleterre.

Le compartiment automobile échappe à la hausse des marchés ce jeudi à l'image de Renault et Stellantis qui abandonnent 3,5% et 3,1%, en queue de CAC40. La pénurie de semi-conducteurs est désormais clairement visible dans l'industrie. Les uns après les autres les constructeurs se voient obligés d'arrêter plus ou moins temporairement leur production. Honda Motor a ainsi annoncé qu'il allait cesser la production dans trois de ses usines au Japon, alors que BMW a réduit le nombre de ses équipes dans ses usines en Allemagne et en Angleterre.

Mais l'exemple le plus criant vient des Etats-Unis où Ford Motor a indiqué hier soir que cette 'crise des puces' lui coûterait environ 2,5 milliards de dollars et amputerait sa production d'environ 1,1 million de véhicules en 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.