Avenir Telecom à l'équilibre sur son nouveau périmètre

Avenir Telecom à l'équilibre sur son nouveau périmètre
téléphone mobile foule

Boursier.com, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 06h19

Les résultats semestriels d'Avenir Telecom se sont considérablement améliorés au terme de la première moitié de l'exercice en cours, c'est-à-dire la période allant d'avril à septembre. Pour autant, ils sont encore difficilement lisibles, concède la direction, car ils intègrent encore des éléments exceptionnels mais pas encore toutes les conséquences du recentrage au forceps de la société. Si l'on s'en tient au compte de résultats, l'entreprise a fait progresser son chiffre d'affaires à 29,8 millions d'euros (+15%), tout en portant sa marge brute de 29 à 48%. Le résultat opérationnel s'envole à 25,95 ME (-2,28 ME) grâce à la réduction des coûts et à 27,8 ME de produits exceptionnels. Hors cet élément, il aurait atteint -1,86 ME. Le bénéfice net ressort à 28,2 ME. Le cash-flow libre d'exploitation s'est établi à 10,5 ME sur la période.

Nouveau périmètre

Sur le seul nouveau périmètre, Avenir Telecom estime avoir réalisé au premier semestre un chiffre d'affaires de l'ordre de 20 ME et un résultat opérationnel proche de l'équilibre. Une chose est sûre, la lourde restructuration financière a amélioré le bilan, qui affiche une situation de trésorerie nette de 7,7 ME et -13,2 ME de capitaux propres, contre une dette de 29 ME et -41,5 ME de capitaux propres six mois plus tôt. Il faut cependant ajouter le passif judiciaire, après l'abandon partiel de créances et paiement de 8,6 ME aux créanciers, puisqu'il atteint 23,3 ME, remboursables en annuités progressives sur dix ans.

Recentrée, l'entreprise marseillaise propose désormais 15 références de téléphones mobiles et 600 références d'accessoires sous la marque Energizer. Elle dévoilera lors du Mobile World Congress de février 2018 8 nouveaux téléphones et une trentaine d'accessoires. Les produits sont vendus dans un réseau international couvrant 59 pays, avec 15 de plus en ligne de mire d'ici la fin de l'année 2018. L'accord de licence signé avec Energizer Holding a été étendu au marché nord-américain pour les mobiles et les cartes mémoire. Le management table sur un rebond progressif de l'activité sur le semestre en cours, mais ne formule pas de prévisions chiffrées. Il n'évoque pas non plus une éventuelle reconstitution de ses capitaux propres à ce stade.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.