AXA : -10% après l'opération américaine!

AXA : -10% après l'opération américaine!
axa groupe assurance

Boursier.com, publié le lundi 05 mars 2018 à 17h05

La grosse opération américaine d'AXA ne reçoit clairement pas un bon accueil en bourse. En repli dès l'ouverture, le titre de l'assureur français perd près de 10% en fin de séance, à 22,6 euros. Si le rachat en tant que tel de XL Group n'est pas remis en cause par le marché, c'est plutôt le montant versé (15,3 milliards de dollars) par le groupe dirigé par Thomas Buberl qui semble heurter les analystes. AXA a offert une prime de 33% pour reprendre la firme américaine, soit 57,60$ par action.

"Si l'acquisition rentre dans le cadre de la stratégie fixée par Axa consistant à croître dans l'assurance dommages aux entreprises, nous estimons que le prix d'acquisition de 11 fois les résultats en incluant les synergies est plutôt élevé", affirment ainsi les analystes de Bankhaus Lampe.

Pour Bryan Garnier, le rééquilibrage des activités est "une bonne chose en soi". L'analyste, qui juge la transaction positive, note toutefois que la moitié du financement dépend du processus d'entrée en bourse de la filiale américaine, ce qui pourrait rendre nerveux certains investisseurs, dans la mesure où Axa se place dans une sorte de position de vendeur forcé...

Immatriculé aux Bermudes mais considéré comme un acteur américain, XL a dégagé 15 Mds$ de primes en 2017. Il passe pour être un acteur moderne et agile, proposant des solutions innovantes. Fort de 7.400 salariés, XL opère en Amérique du Nord, en Europe, sur le marché du Lloyd's et dans la région Asie-Pacifique. XL pèse 11,12 Mds$ actuellement en bourse.

"Cette combinaison est vraiment un grand pas en avant dans notre chemin de transformation", a souligné Thomas Buberl lors d'une conférence de presse. "Ce n'est pas une combinaison de réduction des coûts mais une combinaison de complémentarité avec une vision de croissance", a ajouté le directeur général d'AXA. "Cet accord représente une création significative de valeur sur le long terme pour l'ensemble des parties prenantes grâce à une plus grande diversification des risques, un potentiel accru de remontée de trésorerie au Groupe ainsi que de meilleures perspectives de croissance".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU