Axa exclut charbon et sable bitumineux de ses activités d'assurance

Axa exclut charbon et sable bitumineux de ses activités d'assurance
Logo Axa

Boursier.com, publié le mardi 12 décembre 2017 à 10h37

Après les banques, avec des engagements plus ou moins stricts selon les établissements, c'est au tour des assureurs français de formuler des promesses pour lutter contre le réchauffement climatique. Axa a dévoilé ce matin son dispositif, qui passe par des investissements verts accrus, la poursuite de la sortie de projets polluants et l'engagement pris pour l'avenir de ne plus assurer aucun projet de construction de centrale à charbon ni d'entreprise d'extraction de sables bitumineux et de pipelines associés.

Une approche saluée par 'Les Amis de la Terre' et l'ONG allemande Urgewald, qui se réjouissent que l'assureur soit le premier grand investisseur à utiliser la Global Coal Exit List pour le charbon et qu'il envoie un message fort outre-Atlantique sur les sables bitumineux. Axa va beaucoup plus loin que les autres investisseurs internationaux, tels que le fonds de pension du gouvernement norvégien et Allianz, a déclaré la directrice d'Urgewald, Heffa Schücking.

Axa s'est par ailleurs associé à l'International Finance Corporation pour lancer un partenariat doté de 500 millions de dollars en faveur des projets d'infrastructures liés au climat dans les pays émergents, avec un financement du secteur privé.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.