AXA : le rachat de XL Group a plombé le titre cette semaine

AXA : le rachat de XL Group a plombé le titre cette semaine
axa groupe assurance

Boursier.com, publié le vendredi 09 mars 2018 à 15h59

AXA est le bonnet d'âne de la semaine sur le CAC40 avec une perte qui dépasse les 10%. Le rachat de XL Group a été accueilli froidement par les opérateurs. Si l'opération n'est pas remise en cause, c'est plutôt le montant versé (15,3 milliards de dollars) par le groupe dirigé par Thomas Buberl qui a semblé heurter la communautaire financière. AXA a offert une prime de 33% pour reprendre la firme américaine, soit 57,60$ par action.

"Si l'acquisition rentre dans le cadre de la stratégie fixée par Axa consistant à croître dans l'assurance dommages aux entreprises, nous estimons que le prix d'acquisition de 11 fois les résultats en incluant les synergies est plutôt élevé", estiment les analystes de Bankhaus Lampe.

UBS juge pour sa part l'acquisition intéressante du point de vue stratégique et financier, et pense qu'elle créera de la valeur pour les actionnaires à terme. Mais pour le courtier, Axa mérite une décote sur Allianz, car le dossier est désormais davantage exposé aux risques de l'introduction en bourse de ses activités américaines et le management doit se bâtir une réputation sur le succès de ses acquisitions...

S&P, Fitch et Moody's ont par ailleurs toutes une vision négative de l'opération XL Group pour la solidité financière de l'assureur. Fitch a ainsi placé sous surveillance négative sa note "A" même si la transaction de 12,4 milliards d'euros en elle-même n'inquiète pas spécialement l'agence, qui la trouve pertinente. Elle redoute plus l'aléa pour le financement que constitue l'entrée en bourse de la filiale AllianceBernstein aux Etats-Unis.

Moody's a ramené de stable à négative la perspective d'évolution de la dette "A2", jugeant que l'opération alourdit le bilan de l'assureur avec un groupe moins bien noté dont les performances sont plus volatiles. S&P, comme Fitch, a placé sous surveillance négative la note "AA-" d'Axa, jugeant que l'acquisition d'XL porte des risques conséquents, avec un accroissement des prérequis en capitaux à court terme, un doute sur la vitesse à laquelle le groupe bénéficiera de la scission de ses activités d'assurance-vie et de gestion d'actifs aux Etats-Unis et un aléa sur les performances économiques de XL, notamment dans la réassurance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.