Axa veut sévèrement tailler dans ses frais de structure

Axa veut sévèrement tailler dans ses frais de structure
Axa logo immeuble assureur assurance

Boursier.com, publié le mardi 14 novembre 2017 à 08h05

On risque de beaucoup parler de l'assureur Axa aujourd'hui sur les marchés financiers, car le groupe tient la première journée investisseurs organisée sous la houlette du directeur général Thomas Buberl. En amont, l'assureur a déjà confirmé le projet d'ouverture du capital de sa filiale américaine par le biais d'une entrée en bourse aux Etats-Unis et plusieurs modifications dans son organigramme.

Haro sur les coûts

Les grandes lignes du plan stratégique sont un recentrage sur les pays à plus fort potentiel et un modèle opérationnel simplifié articulé autour de cinq régions principales ainsi que des fonctions centrales rationalisées. Le programme doit permettre d'accroître la génération de trésorerie et de la pérenniser et d'atteindre les objectifs du plan "Ambition 2020" précédent. Lors de la présentation du jour, le management va expliquer son projet de rationalisation des fonctions centrales qui doit permettre d'en réduire les coûts de 25%, de réaliser 300 ME d'économies de coûts sur les deux prochaines années et d'accélérer les objectifs globaux du plan 2020, fixés à 2,1 MdsE d'économies.

Les objectifs d'Ambition 2020 sont donc réitérés, à savoir une croissance du résultat opérationnel par action de 3% à 7% par an en moyenne entre 2015 et 2020, une rentabilité courante des capitaux propres (ROE) comprise entre 12% et 14% de 2016 à 2020, 28 à 32 MdsE de cash-flows opérationnels disponibles cumulés entre 2016 et 2020 et 24 à 27 MdsE de flux de trésorerie cumulés remontés au groupe entre 2016 et 2020, avant produit de l'introduction en bourse des activités américaines. Le ratio de Solvabilité II devra être par ailleurs compris entre 170% et 230%. Axa prévoit en outre d'investir 200 ME chaque année dans l'innovation, dans le cadre du budget existant consacré aux acquisitions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.