Baccarat : le chiffre d'affaires du groupe recule à 29 ME au T1

Baccarat : le chiffre d'affaires du groupe recule à 29 ME au T1©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 18 mai 2020 à 07h15

Au premier trimestre 2020, le chiffre d'affaires du Groupe Baccarat s'est établi à 29 ME, en baisse de 17,7% en données publiées par rapport au premier trimestre de l'exercice précédent. A changes comparables, la baisse du chiffre d'affaires s'établit à 19,2%.

Après une fin d'année 2019 dynamique (chiffre d'affaires du quatrième trimestre en hausse de +7,9% à changes comparables et +11,4% à changes courants), la pandémie de Covid-19 a lourdement obéré l'évolution du chiffre d'affaires sur le premier trimestre 2020. Dès l'apparition de la pandémie, d'abord en Chine puis dans les autres pays où Baccarat opère, la priorité a été donnée aux mesures sanitaires en vue d'assurer et protéger la santé et le bien-être des salariés, des clients et de tous les partenaires du groupe.

Alors que, sur les deux premiers mois de l'année, la croissance des ventes consolidées s'annonçait prometteuse, la tendance s'est brutalement et significativement inversée au mois de mars et notamment à compter des dates où les mesures de fermetures de points de vente et de confinement sont graduellement intervenues, d'abord en Europe puis aux Etats-Unis.

En effet, la croissance sur les deux premiers mois de l'année s'est établie à +4,8% à changes courants et +2,7% à changes comparables, malgré le début de la pandémie en Chine. L'Asie hors Japon, qui représentait, sur les deux premiers mois de l'année 2019, 11,3% du chiffres d'affaires consolidé, affichait une baisse de -35% à changes comparables, alors que pour, le reste du groupe, la croissance était de +7,5%, portée par la performance de l'Europe et du Japon.

Sous l'effet de la forte dégradation de la consommation induite par la propagation du virus, combinée à une base de comparaison très élevée en Chine (livraison d'un affaire spéciale significative en luminaire en mars 2019), les ventes du groupe ont accusé un retrait de -44,8% à changes comparables sur le mois de mars. Toutes les principales régions ont subi cette baisse des ventes, tous canaux de distribution confondus à l'exception du e-commerce (presque 5% du chiffre d'affaires total sur le mois de mars 2020) dont la croissance s'est située à +66% à changes comparables.

Fin mars 2020, la totalité des points de vente en Europe et aux Etats-Unis étaient fermés alors que les mesures de fermeture ont été imposées au Japon à partir de début avril. Les boutiques en Chine et à Hong-Kong étaient quant à elles ouvertes mais avec, pour certaines, des restrictions horaires.

Perspectives

Dans cette situation de crise sanitaire mondiale sans précédent, après avoir mis en place les actions nécessaires afin de respecter les mesures sanitaires imposées dans chacun des pays où Baccarat opère directement, les équipes se sont concentrées sur les plans de continuité d'exploitation et de reprise d'activité progressive post confinement.

La quasi-totalité des points de ventes du groupe, à l'exception de l'Asie hors Japon, étaient fermés fin avril et les mesures de déconfinement graduelles ont démarré en Europe en mai, tout comme la reprise progressive de la production à la manufacture de Baccarat à compter du 11 mai. Cependant les conséquences économiques attendues de cette crise ainsi que le lent redémarrage des affaires constaté en Chine, conduisent le groupe à ne pas attendre un rebond significatif de l'activité post confinement sur ses principaux marchés avant la fin de l'été 2020. La baisse drastique des flux touristiques anticipée et l'application des mesures sanitaires post confinement devraient peser également sur la consommation. En conséquence et sur la base des estimations à date, la baisse du chiffre d'affaire sur le deuxième trimestre devrait être plus importante qu'au premier trimestre.

Compte tenu des situations fluctuantes et incertaines inhérentes à cette crise, plusieurs scénarios de ventes ont été étudiés sur la base de l'état des lieux des mesures sanitaires annoncées ou anticipées dans les principaux marchés. Si la Société ne communique pas d'objectifs financiers, sur la base du résultat des projections à date, elle anticipe une baisse significative de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2020 par rapport à 2019 et une dégradation de ses résultats.

Face à ces projections de ventes, le groupe a mis en oeuvre des plans d'action pour adapter sa base de coûts et préserver sa trésorerie.

Des mesures de chômage partielles ont été mise en oeuvre, tant au niveau de la manufacture à Baccarat que dans les boutiques en France et dans les pays où ce type de mesure étaient en vigueur. Par ailleurs, des négociations en vue de réduire ou différer les paiements des loyers ont été entamées avec les bailleurs et des plans d'actions ont été mis en place visant à contrôler les coûts fixes et frais généraux et à reporter les projets et investissements non prioritaires et non indispensables à l'activité en 2020.

Recours à un financement bancaire dans le cadre du dispositif des prêts garantis par l'Etat français (PGE)

Pour assurer les besoins exceptionnels de liquidité induits par cette crise qui surviendront selon les estimations actuelles, au début de l'été 2020, Baccarat, avec le support de ses banquiers, devra avoir recours à un financement bancaire dans le cadre du dispositif des prêts garantis par l'Etat français (PGE). Des discussions en ce sens ont été engagées et Baccarat communiquera sur leur issue...

L'endettement financier net, hors impact de la norme IFRS 16, tel que défini par le groupe s'élevait, à fin mars 2020, à 3,1 ME. Il est composé d'une dette à long terme de 17,3 ME vis-à-vis de son actionnaire Fortune Legend Limited, d'une dette bancaire à court terme de 12 ME et d'une trésorerie de 26,3 ME.

Baccarat peut compter sur les fondamentaux solides de sa marque, son savoir-faire incomparable, la fidélité de ses clients et la confiance de ses banquiers pour traverser cette crise. Grâce à l'implication et la motivation de ses équipes partout dans le monde, une structure financière robuste montrant une capacité d'endettement conjuguée à une discipline stricte en matière de gestion des coûts et de la trésorerie, Baccarat amorce la reprise d'activité post Covid-19 dans le strict respect des mesures sanitaires et avec confiance.

Le groupe communiquera le 29 mai prochain, après clôture de la Bourse, les résultats de l'exercice 2019 et mettra en ligne le Rapport Financier Annuel 2019 le 12 juin prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.