Baccarat : vers une sortie du marché

Baccarat : vers une sortie du marché©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 28 décembre 2020 à 06h58

Baccarat a été informée par les fonds Tor Investment Management et Sammasan Capital, arrangeurs de prêts consentis à la société Fortune Fountain Capital (FFC) et sa filiale indirecte Fortune Legend Limited (FLL) de ce que les prêteurs, menés par Tor Investment Management, détiennent 100% du capital et des droits de vote de FLL, qui détient 97,1% du capital et des droits de vote de Baccarat.

Baccarat a été informée par les fonds Tor Investment Management et Sammasan Capital, arrangeurs de prêts consentis à la société Fortune Fountain Capital (FFC) et sa filiale indirecte Fortune Legend Limited (FLL) de ce que les prêteurs, menés par Tor Investment Management, détiennent 100% du capital et des droits de vote de FLL, qui détient 97,1% du capital et des droits de vote de Baccarat.

Cette détention résulte de la réalisation d'un gage sur parts sociales, consenti en garantie d'un accord de financement conclu entre les prêteurs et FLL, en octobre 2019.

Les prêteurs ont fait part à la société de leur intention de déposer, par l'intermédiaire de FLL, une offre publique d'achat obligatoire, sur l'ensemble des actions de Baccarat, à l'issue de la mission des administrateurs provisoires, lorsqu'un Conseil d'administration aura été nommé par la prochaine Assemblée générale des actionnaires de Baccarat sur proposition des prêteurs et que celui-ci aura rendu un avis motivé sur l'offre.

Les prêteurs ont par ailleurs l'intention de demander à l'AMF la mise en oeuvre d'une procédure de retrait obligatoire à l'issue de la réalisation de l'offre publique d'achat. Le cabinet Ledouble sera désigné par la société pour intervenir en qualité d'expert indépendant.

L'Assemblée générale des actionnaires de la société pourrait être convoquée après remise par les administrateurs provisoires de leur rapport au Tribunal de commerce de Nancy.

La convocation de l'Assemblée générale interviendrait après appréciation des éléments du rapport par le Tribunal de commerce de Nancy.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.