Baikowski : résistance en 2020

Baikowski : résistance en 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 12 avril 2021 à 08h46

Baikowski publie ses comptes 2020. Le chiffre d'affaires annuel consolidé 2020 s'inscrit à 35,6 ME, en retrait limité (-12,1%), malgré les effets de la crise sanitaire. L'activité a été portée par la constance des demandes des marchés de l'électronique et du polissage qui ont bien résisté sur l'année, mais cette tendance n'a pas pu totalement amortir l'impact du ralentissement brutal des marchés de l'aéronautique, de l'automobile ou encore de l'horlogerie de luxe. Au cours de cette année, Baikowski a maintenu des investissements soutenus dans l'innovation pour bien préparer l'avenir, et poursuivre l'excellence des solutions sur-mesure offertes aux clients.

Baikowski publie ses comptes 2020. Le chiffre d'affaires annuel consolidé 2020 s'inscrit à 35,6 ME, en retrait limité (-12,1%), malgré les effets de la crise sanitaire. L'activité a été portée par la constance des demandes des marchés de l'électronique et du polissage qui ont bien résisté sur l'année, mais cette tendance n'a pas pu totalement amortir l'impact du ralentissement brutal des marchés de l'aéronautique, de l'automobile ou encore de l'horlogerie de luxe. Au cours de cette année, Baikowski a maintenu des investissements soutenus dans l'innovation pour bien préparer l'avenir, et poursuivre l'excellence des solutions sur-mesure offertes aux clients.

Le maillage international stratégique constitue par ailleurs un fort amortisseur conjoncturel, permettant au groupe de saisir tous les gisements de croissance auprès de donneurs d'ordres de premier plan aux Etats-Unis et en Asie.

L'EBIT s'établit à 1,7 ME, soit une marge de 4,8% du chiffre d'affaires. L'Ebitda s'élève à 6,3 ME et représente une marge de 17,8% du CA. Mécaniquement, le résultat net part du groupe en 2020 s'établit à 1,3 ME, soit 3,6% du chiffre d'affaires.

Le groupe dit bénéficier d'une situation financière solide et stable, avec des capitaux propres à hauteur de 33,5 ME, pour une dette financière nette de 14,5 ME en baisse de 4,5 ME par rapport à 2019, lui permettant d'afficher un gearing (dette financière nette/situation nette) de 43% à fin 2020. Baikowski se dit "bien positionné dans un environnement de marchés toujours plus porteurs". Lauréat du Plan France Relance pour l'Industrie - Secteurs stratégiques, il poursuit sa politique d'innovation et de RSE, valorisant une expertise de premier plan pour accompagner de nouvelles applications "dont la trajectoire est particulièrement prometteuse".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.