Balyo : ralentissement conjoncturel de la dynamique commerciale

Balyo : ralentissement conjoncturel de la dynamique commerciale
bourse

Boursier.com, publié le mercredi 24 juillet 2019 à 22h18

Au cours du 1er semestre 2019, Balyo a enregistré un chiffre d'affaires de 12,1 millions d'euros, soit une progression de +25% par rapport à la même période de 2018.

Balyo observe cependant un ralentissement de la dynamique commerciale. Ce ralentissement s'explique par des reports de commandes et par les difficultés rencontrées lors du déploiement des premiers robots de stockage. Ces difficultés sont pour l'essentiel réglées, permettant ainsi à la société d'envisager "avec confiance" une reprise soutenue des commandes au cours des prochains trimestres. "Ces décalages ne remettent pas en cause la valeur ajoutée des solutions de Balyo ; nous sommes confiants sur la finalisation rapide de commandes de notre client dans le e-commerce", souligne Fabien Bardinet, Président-Directeur Général.

Après intégration des nouvelles commandes du 2e trimestre 2019 pour un montant de 3,7 ME, le carnet de commandes au 30 juin 2019 s'établit à 15,2 ME (20,2 ME il y a 1 an).

Stratégie et perspectives

Balyo travaille activement avec ses partenaires industriels pour relancer la dynamique des ventes et accélérer l'exécution des projets. L'objectif de Balyo est d'atteindre rapidement l'équilibre financier en améliorant fortement sa marge et en adaptant ses coûts de structure. "Le soutien de nos partenaires industriels devrait nous permettre de réduire significativement notre BFR et nous donne une visibilité financière à moyen terme sans devoir faire appel au marché", estime Fabien Bardinet.

Le plan porte en particulier sur l'accélération de la formation des équipes d'installation propres aux partenaires ainsi que la production d'un nombre plus important de modèles de robots au sein de leurs unités de production respectives. Par ailleurs, il est prévu de mettre sur le marché dès le début 2020 des outils d'installation de nouvelle génération, permettant d'améliorer significativement la productivité des temps d'installation des robots.

Le ralentissement temporaire de la dynamique commerciale oblige la société à décaler de quelques mois son objectif de réduction de ses pertes. Par ailleurs, la Balyo demeure confiante avec son objectif de réaliser 200 ME de revenus à moyen terme mais ne communique pas de date.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.