Balyo : une dynamique plus favorable pour l'activité en fin d'année...

Balyo : une dynamique plus favorable pour l'activité en fin d'année...©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 29 octobre 2020 à 22h11

Balyo a enregistré un chiffre d'affaires de 6,4 millions d'euros au cours du 3e trimestre 2020, soit une progression avant retraitement IFRS2 de +17% par rapport au 3e trimestre 2019.

Sur les 9 premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires s'élève à 15,1 ME avant retraitement, soit en repli de -15%.

Les revenus trimestriels enregistrés en Europe affichent une forte hausse de +35%, tandis que le chiffre d'affaires, réalisé au cours du trimestre écoulé aux Etats-Unis et en Asie, diminue respectivement de -31% et -16%.

Au cours de la période, Balyo a lancé une nouvelle génération de robots, le R-MATIC à mât rétractable, soutenant la robotisation des flux logistiques des clients du Groupe.

Suite à l'activation de 60 robots ou kits robotiques au cours du troisième trimestre, la base installée chez les utilisateurs finaux s'élève ainsi à 689 unités au 30 septembre 2020, soit une progression de +29%.

Après intégration des commandes du 3e trimestre 2020 pour un montant de 3,6 ME, le carnet de commandes s'établit à 8,9 ME, au 30 septembre 2020 contre 13,7 ME il y a un an.
S'agissant des engagements de commandes qui avaient été annoncés en fin d'année dernière, Balyo a reçu un total de commandes de 198 robots à fin septembre 2020. Les incertitudes économiques liées à la pandémie ont conduit l'un des partenaires de Balyo à revoir son niveau de commandes, de fait la société table désormais sur un montant total estimé à 300 commandes pour l'exercice en cours contre un engagement initial de 394.

Evolution de la gouvernance

Pascal Rialland, Directeur Général, a été nommé Président du Conseil d'administration de Balyo suite à la démission de Fabien Bardinet qui a achevé sa période d'accompagnement, initiée depuis la fin de son mandat de Directeur Général l'an dernier. Il reste membre du Conseil d'administration.

Perspectives

L'impact de la crise sanitaire a conduit la société à suspendre ses précédents objectifs financiers pour 2020. En dépit de la crise sanitaire et, grâce aux améliorations opérationnelles réalisées depuis le début de l'année et à la bonne maîtrise des coûts, Balyo anticipe une dynamique qui devrait être plus favorable pour l'activité de fin d'année, hors prise en compte d'éventuelles ruptures dans ses chaînes d'approvisionnements, comme celles expérimentées à la fin du premier confinement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.