Banque : le secteur consolide

Banque : le secteur consolide©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 19 mars 2021 à 17h29

Le compartiment bancaire consolide ce vendredi, en baisse de 2 à 3%, à l'image des actions de la Société Générale, du Credit Agricole et de BNP Paribas. La volonté affichée de la Réserve fédérale de continuer à soutenir l'économie US coute que coute avant de durcir sa politique monétaire a de nouveau encouragé les anticipations inflationnistes cette semaine, de quoi faire grimper les rendements obligataires... Par ailleurs, la Fed a annoncé qu'elle ne prolongerait pas l'exemption accordée aux banques l'an dernier sur le "ratio de levier supplémentaire" (supplementary leverage ratio, SLR), qui expire à la fin du mois, ce qui pourrait obliger les banques à augmenter leurs réserves de fonds propres voire à réduire leur exposition au marché des bons du Trésor. La Fed prévoit cependant de réévaluer le calibrage de ce dispositif, ce qui pourrait atténuer à terme la portée de sa décision...

Le compartiment bancaire consolide ce vendredi, en baisse de 2 à 3%, à l'image des actions de la Société Générale, du Credit Agricole et de BNP Paribas. La volonté affichée de la Réserve fédérale de continuer à soutenir l'économie US coute que coute avant de durcir sa politique monétaire a de nouveau encouragé les anticipations inflationnistes cette semaine, de quoi faire grimper les rendements obligataires...
Par ailleurs, la Fed a annoncé qu'elle ne prolongerait pas l'exemption accordée aux banques l'an dernier sur le "ratio de levier supplémentaire" (supplementary leverage ratio, SLR), qui expire à la fin du mois, ce qui pourrait obliger les banques à augmenter leurs réserves de fonds propres voire à réduire leur exposition au marché des bons du Trésor. La Fed prévoit cependant de réévaluer le calibrage de ce dispositif, ce qui pourrait atténuer à terme la portée de sa décision...

Parmi les derniers avis de brokers, HSBC a relevé son objectif de cours de 19 euros à 22 euros sur la SG, de 55 euros à 64 euros sur BNP Paribas et de 13,5 euros à 15 euros sur Crédit Agricole. Credit Suisse a aussi réhaussé son objectif de cours sur le Crédit Agricole de 11,5 euros à 12,5 euros contre un cours actuel de 12,12 euros en bourse de Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.