Banques : fin de semaine plus compliquée

Banques : fin de semaine plus compliquée
Siège de la JP Morgan Chase à New York

Boursier.com, publié le vendredi 26 juin 2020 à 16h55

Les banques jouent aux montagnes russes. Au lendemain d'une nette progression dans le sillage de l'annonce de l'assouplissement de la "règle Volcker" sur la spéculation outre-Atlantique, le secteur retombe en cette fin de semaine, cette fois plombé par une autre information en provenance des Etats-Unis. À la suite de la publication des fameux stress-test annuels, la Fed a en effet interdit aux établissements financiers tout rachat d'actions au troisième trimestre et a décidé de limiter la distribution de dividendes sur la période.

Ces "stress tests", qui ont concerné 34 banques, montrent que les établissements pourraient subir jusqu'à 700 milliards de dollars de pertes sur créances dans le pire scénario d'une reprise en "W" après la crise. La Fed estime que les banques devraient pouvoir faire face à une récession sévère et prolongée mais que plusieurs d'entre elles se retrouveraient proches des exigences minimales de fonds propres.

A Paris, la SocGen abandonne 1,5%, le Credit Agricole cède 2% et Natixis perd 2,1%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.