Banques : le secteur grimpe après les bons résultats de Santander et Deutsche Bank

Banques : le secteur grimpe après les bons résultats de Santander et Deutsche Bank
Santander banque

Boursier.com, publié le mercredi 28 avril 2021 à 11h37

Le secteur bancaire tire la tendance en ce milieu de semaine, soutenu par les bons résultats de la Deutsche Bank et de Santander ainsi que par la remontée des rendements obligataires. La banque allemande a renoué avec les bénéfices au premier trimestre, les profits de sa banque d'investissement ayant permis de compenser les effets négatifs de son programme de restructuration en cours et de la pandémie de coronavirus. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires s'est établi à 908 millions d'euros contre une perte de 43 ME un an plutôt et 600 ME de consensus. Il s'agit de sa meilleure performance trimestrielle depuis le premier trimestre 2014, portée par la hausse des revenus issus du trading obligataire et du conseil.

Le secteur bancaire tire la tendance en ce milieu de semaine, soutenu par les bons résultats de la Deutsche Bank et de Santander ainsi que par la remontée des rendements obligataires. La banque allemande a renoué avec les bénéfices au premier trimestre, les profits de sa banque d'investissement ayant permis de compenser les effets négatifs de son programme de restructuration en cours et de la pandémie de coronavirus. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires s'est établi à 908 millions d'euros contre une perte de 43 ME un an plutôt et 600 ME de consensus. Il s'agit de sa meilleure performance trimestrielle depuis le premier trimestre 2014, portée par la hausse des revenus issus du trading obligataire et du conseil.

Santander a de son côté fait état d'un bénéfice net presque multiplié par cinq au premier trimestre, soutenu par la baisse des provisions pour prêts, les bénéfices record enregistrés par sa filiale américaine et la forte croissance du groupe au Royaume-Uni. Le géant bancaire, numéro deux du secteur en Europe en termes de capitalisation boursière, a affiché un bénéfice net de 1,608 milliard d'euros, contre 331 ME un an plus tôt et 1,38 MdE de consensus. Sur l'ensemble du trimestre, Santander n'a comptabilisé aucune provision liée au COVID-19 alors qu'il avait dû provisionner 1,6 milliard d'euros à la même époque l'an dernier pour faire face à l'impact économique de la pandémie.

A Paris, la BNP et la Société Générale gagnent respectivement 2% et 1,8%, en tête du CAC40.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.