Bassac : un analyste vise plus haut

Bassac : un analyste vise plus haut
Programme Les Terrasses Plein Ciel à Le Blanc-Mesnil

Boursier.com, publié le vendredi 19 mars 2021 à 10h38

Bassac grimpe de plus de 4% à 54,40 euros ce vendredi, alors que le groupe a annoncé un résultat net part du groupe en 2020 ressort est hausse, passant de 87,9 ME en 2019 à 99,9 ME en 2020. Au 31 décembre dernier, Le BFR était en baisse de 23 ME sur un an, soit un recul limité à -4%. Il sera proposé à l'Assemblée Générale des actionnaires, qui se tiendra mercredi 12 mai 2021, la distribution d'un dividende de 2,50 euros par action, stable par rapport à ce qui avait été proposé l'an dernier. Avec un carnet de commandes représentant environ 16 mois d'activité et un bilan présentant 567 ME de capitaux propres part du groupe et une situation d'endettement net nul (2 ME au 31 décembre 2020), Bassac aborde l'exercice 2021 avec une visibilité bonne et une situation financière robuste.

Bassac grimpe de plus de 4% à 54,40 euros ce vendredi, alors que le groupe a annoncé un résultat net part du groupe en 2020 ressort est hausse, passant de 87,9 ME en 2019 à 99,9 ME en 2020. Au 31 décembre dernier, Le BFR était en baisse de 23 ME sur un an, soit un recul limité à -4%. Il sera proposé à l'Assemblée Générale des actionnaires, qui se tiendra mercredi 12 mai 2021, la distribution d'un dividende de 2,50 euros par action, stable par rapport à ce qui avait été proposé l'an dernier.
Avec un carnet de commandes représentant environ 16 mois d'activité et un bilan présentant 567 ME de capitaux propres part du groupe et une situation d'endettement net nul (2 ME au 31 décembre 2020), Bassac aborde l'exercice 2021 avec une visibilité bonne et une situation financière robuste.

Le portefeuille foncier du groupe au 31 décembre 2020 représentait environ 5 années d'activité et devrait lui permettre de reconstituer son offre à la vente. Cette dernière a été affectée par l'allongement des délais d'obtention des autorisations administratives nécessaires au lancement des opérations, ce en raison des cycles politiques et des différentes mesures de confinement.
"Nous ne modifions pas nos attentes de CA 2021 (PZP 967 ME, -1,9%) mais relevons le profil de marge du groupe (PZP MOC 14,4% vs 12,9% prec.) ainsi que nos attentes en MEE" commente Portzamparc qui attend à présent un BPA de 6,2 euros/action contre 5,2 euros précédemment... L'analyste relève son objectif de cours de 58 à 68 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.