Bastide Le Confort Médical : le résultat net recule légèrement sur le semestre

Bastide Le Confort Médical : le résultat net recule légèrement sur le semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 mars 2021 à 18h24

Au cours du 1er semestre 2020-2021, le groupe Bastide a réalisé un chiffre d'affaires de 221,7 millions d'euros, en croissance de +25,5%, dont +22,7% en organique. Durant l'exercice, le Groupe a poursuivi le développement de son réseau de franchises qui atteint désormais 95 magasins, se rapprochant de l'objectif de 120 franchises à court terme.

Au cours du 1er semestre 2020-2021, le groupe Bastide a réalisé un chiffre d'affaires de 221,7 millions d'euros, en croissance de +25,5%, dont +22,7% en organique. Durant l'exercice, le Groupe a poursuivi le développement de son réseau de franchises qui atteint désormais 95 magasins, se rapprochant de l'objectif de 120 franchises à court terme.

L'Ebitda progresse ainsi sensiblement à 43,6 ME, représentant près de 20% du chiffre d'affaires. Le résultat opérationnel courant semestriel est également en hausse significative de +19,5%, à 18,8 ME. La marge opérationnelle courante (MOC) ressort à 8,5% parfaitement en ligne avec les anticipations. L'impact sur le semestre de la mise en oeuvre des nouveaux contrats d'exploitation au Royaume-Uni est de -0,8 point sur la MOC. Le Groupe entre en effet dans un nouveau cycle de retour sur investissement sur ces contrats de 7 ans, extensible à 10 ans, avec une marge opérationnelle courante plus faible au démarrage, qui devrait progresser année après année.

Le résultat opérationnel est quasi stable à 13,9 ME, pénalisé par diverses charges non courantes ponctuelles à hauteur de 4,9 ME, dont 2,8 ME de charges liées au renouvellement et au lancement de nouveaux contrats au Royaume-Uni et 2,1 ME de frais de restructuration et charges diverses.

Après comptabilisation des frais financiers pour -4,5 ME et des impôts, le résultat net est en léger recul à 6,3 ME.

Structure financière maîtrisée

Les flux de trésorerie générés par l'activité ressortent à 33,7 ME, en hausse de +7,2 ME grâce à une bonne maîtrise du BFR dont la hausse s'est limitée à 1,9 ME, en raison notamment de la baisse des stocks par rapport au 30 juin 2020. Ces flux couvrent largement les investissements opérationnels nets du 1er semestre qui s'élèvent à 24,7 ME, dont 3 ME d'investissements additionnels de matériels pour le lancement de la nouvelle région au Royaume Uni.

L'excédent de cash-flow a participé au financement de la croissance externe (7,6 ME net pour les 5 acquisitions réalisées sur le semestre), au paiement de compléments de prix (2,6 ME) et au rachat de minoritaires dans la société Experf (4,7 ME).

L'endettement net, hors dettes locatives de 86,1 ME, ressort à 230,1 ME au 31 décembre 2020 pour des capitaux propres de 77,9 ME. La trésorerie disponible reste élevée à 36,6 ME. Le Groupe continue de maîtriser parfaitement son levier financier (dettes financières nettes/ EBITDA annualisé - hors impact d'IFRS 16), qui se situe légèrement en dessous de 3 (pour 3,5 autorisé par les covenants attachés au crédit syndiqué).

Perspectives confirmées

Les résultats semestriels sont en phase avec le plan de marche et les objectifs annuels. Le Groupe vise un chiffre d'affaires supérieur à 430 ME, hors nouvelles opérations de croissance externe, et une marge opérationnelle courante d'environ 8,5%.

L'activité continue d'être bien orientée actuellement dans toutes les Divisions, confirmant la solidité des prises de parts de marché récentes et le dynamisme commercial du Groupe. Des discussions sont en cours autour d'un projet de baisse tarifaire sur l'apnée du sommeil. Le Groupe n'anticipe pas d'impact significatif sur l'exercice en cours.

Des opérations de croissance externe, de petite taille, continuent d'être étudiées afin de renforcer les positions sur ses métiers à plus forte technicité. Le Groupe vient ainsi de finaliser en Espagne sa 3e opération en un an, avec l'acquisition de la société spécialisée en Respiratoire Airmedical Products (CA de près de 1,5 ME), confirmant son ambition d'y développer progressivement l'ensemble de ses offres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.