BCE : Isabel Schnabel temporise sur une éventuelle reprise de l'inflation

BCE : Isabel Schnabel temporise sur une éventuelle reprise de l'inflation©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 12 janvier 2021 à 08h54

La Banque Centrale européenne ne tiendra pas compte d'une éventuelle reprise temporaire de l'inflation cette année, causée par une demande refoulée, affirme Isabel Schnabel. Membre du directoire de l'Institution d'émission, la dirigeante explique au journal autrichien 'Der Standard' que l'assouplissement éventuel des restrictions visant à stopper la propagation de la pandémie de Covid-19 pourrait amener les prix de certains choses comme les voyages ou les repas au restaurant à "développer une certaine dynamique" des prix. "Mais une telle évolution à court terme ne doit pas être confondue avec une hausse soutenue de l'inflation, qui devrait être très lente à s'installer... C'est pourquoi cela n'affecterait pas nos décisions de politique monétaire, qui sont orientées vers un horizon à moyen terme".

La Banque Centrale européenne ne tiendra pas compte d'une éventuelle reprise temporaire de l'inflation cette année, causée par une demande refoulée, affirme Isabel Schnabel. Membre du directoire de l'Institution d'émission, la dirigeante explique au journal autrichien 'Der Standard' que l'assouplissement éventuel des restrictions visant à stopper la propagation de la pandémie de Covid-19 pourrait amener les prix de certains choses comme les voyages ou les repas au restaurant à "développer une certaine dynamique" des prix. "Mais une telle évolution à court terme ne doit pas être confondue avec une hausse soutenue de l'inflation, qui devrait être très lente à s'installer... C'est pourquoi cela n'affecterait pas nos décisions de politique monétaire, qui sont orientées vers un horizon à moyen terme".

La "plus grande erreur économique" serait de retirer le soutien monétaire ou fiscal trop tôt, précise l'économiste allemande. Avec une inflation bloquée à -0,3% depuis deux mois, la remontée des prix à la consommation ne semble pas encore d'actualité malgré les milliards d'euros injectés dans le système financier par la BCE via ses divers programmes de rachat d'actifs pour faire face à la crise actuelle.

A l'image de Christine Lagarde, la patronne de la BCE, Isabel Schnabel appelle également les Etats à agir : "seule la politique gouvernementale peut apporter un soulagement en assurant une croissance durable et en encourageant les investissements".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.