BCE : l'équilibre des risques pesant sur les perspectives de croissance se détériore

BCE : l'équilibre des risques pesant sur les perspectives de croissance se détériore©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 13 décembre 2018 à 14h50

Mario Draghi s'exprime devant la presse suite à la dernière décision de politique monétaire de la BCE. Le patron de la BCE explique que "les risques entourant les perspectives de croissance de la zone euro peuvent encore être considérés comme globalement équilibrés. Toutefois, l'équilibre des risques se détériore en raison de la persistance des incertitudes liées aux facteurs géopolitiques, de la menace du protectionnisme, de la vulnérabilité des marchés émergents et de la volatilité des marchés financiers".

Dans ces conditions, "un important degré d'accommodation monétaire est encore nécessaire pour soutenir la poursuite de l'intensification des tensions sur les prix intérieurs et l'évolution de l'inflation globale à moyen terme".

"Nos prévisions concernant les taux directeurs de la BCE, renforcées par le réinvestissement de l'important stock d'actifs acquis, continuent de fournir le degré d'accommodement monétaire nécessaire à la convergence soutenue de l'inflation vers notre objectif", note également Mario Draghi. "Le Conseil des gouverneurs est prêt à ajuster tous ses instruments, selon qu'il conviendra, pour faire en sorte que l'inflation continue de se rapprocher durablement de l'objectif d'inflation fixé par le Conseil des gouverneurs".

En outre, "le Conseil des gouverneurs réaffirme la nécessité de reconstituer les réserves budgétaires, ce qui est particulièrement important dans les pays où la dette publique est élevée et où le respect intégral du Pacte de stabilité et de croissance est essentiel pour préserver des situations budgétaires saines".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.