Bel ne distribuera pas de dividende malgré la progression de ses résultats

Bel ne distribuera pas de dividende malgré la progression de ses résultats©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 22 mars 2021 à 06h07

Le groupe Bel a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 3,456 milliards d'euros, en croissance de +1,5% par rapport à l'exercice précédent. Cette évolution traduit une croissance organique de +2,8% et un effet de change de -1,7%. Hors retraitement de l'effet d'hyperinflation en Iran, elle s'établit à +3,2%. Cette bonne performance a été soutenue par la dynamique positive des marques coeur sur l'ensemble des marchés du Groupe. Le résultat opérationnel a atteint 245 millions d'euros, une augmentation de +16,1%, qui reflète l'amélioration de la marge brute, le haut niveau de productivité maintenu tout au long de l'année, l'excellente exécution opérationnelle, ainsi que les efforts de réduction des coûts. La marge opérationnelle progresse ainsi de 90 points de base à 7,1%. Cette évolution résulte de l'amélioration de la performance opérationnelle, aussi bien dans les Marchés matures, que dans les Nouveaux territoires.

Le groupe Bel a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 3,456 milliards d'euros, en croissance de +1,5% par rapport à l'exercice précédent. Cette évolution traduit une croissance organique de +2,8% et un effet de change de -1,7%. Hors retraitement de l'effet d'hyperinflation en Iran, elle s'établit à +3,2%. Cette bonne performance a été soutenue par la dynamique positive des marques coeur sur l'ensemble des marchés du Groupe.
Le résultat opérationnel a atteint 245 millions d'euros, une augmentation de +16,1%, qui reflète l'amélioration de la marge brute, le haut niveau de productivité maintenu tout au long de l'année, l'excellente exécution opérationnelle, ainsi que les efforts de réduction des coûts. La marge opérationnelle progresse ainsi de 90 points de base à 7,1%. Cette évolution résulte de l'amélioration de la performance opérationnelle, aussi bien dans les Marchés matures, que dans les Nouveaux territoires.

Le résultat financier s'améliore à -27,3 ME (-28,2 ME en 2019), grâce notamment à la baisse du coût de la dette financière nette. Le résultat net part du Groupe ressort à 143,76 ME, en progression de +18,4% par rapport à l'exercice précédent. Le Bénéfice Net Par Action s'établit à 21,18 euros, en progression par rapport à 17,88 euros en 2019. Le cash-flow opérationnel enregistre une forte augmentation de plus de 76 ME, pour atteindre 386 ME.

Au 31 décembre 2020, le groupe Bel affiche une structure financière saine et solide. Les capitaux propres totaux s'établissent à 1,859 MdE (1,81 MdE au 31 décembre 2019). La dette financière nette, incluant la dette de droits d'usage liée à l'application de la norme IFRS 16, s'inscrit à 584 ME, en diminution par rapport à l'année précédente (684 ME).
Au 31 décembre 2020, le groupe disposait d'un excédent de trésorerie et équivalents de trésorerie de 590 ME, avec seulement 70 ME d'encours de papier commercial, NEU CP et des lignes de crédit non tirées à hauteur de 820 ME de maturité 2023 et 2024, démontrant ainsi une forte liquidité.

"La crise que nous avons vécue en 2020 a été sans précédent à bien des niveaux, tout d'abord humainement mais aussi économiquement. Notre priorité absolue, tout au long de l'année, a été de protéger notre écosystème, en particulier nos collaborateurs. Grâce à la mise en oeuvre d'un plan d'adaptation rapide et agile dès les prémices de la crise, nous avons assuré la continuité de la chaîne alimentaire dans des conditions sanitaires maîtrisées et préservé la solidité de notre structure financière. Je tiens de nouveau à remercier l'ensemble de nos collaborateurs pour leur mobilisation exemplaire, qui nous permet d'afficher aujourd'hui une grande solidité. Cette crise a aussi démontré l'impératif, pour les entreprises, de développer de nouveaux modèles de croissance responsable, créateurs de valeurs pour tous à moyen terme. C'est une conviction que nous portons depuis de nombreuses années, qui guide nos actions et s'est traduite en 2020 par la mise en oeuvre d'initiatives de solidarité dans le but de venir en aide aux personnes les plus exposées et les plus démunies face à la crise. Malgré un contexte qui reste incertain, nous sommes convaincus de la pertinence de notre modèle engagé et confiants dans la capacité de Bel à poursuivre sa transformation, au service d'un futur alimentaire plus durable et plus responsable", commente Antoine Fievet, Président-Directeur Général du groupe Bel.

Perspectives 2021

Le début d'année 2021 reste marqué par le caractère incertain de l'évolution de la pandémie et par la situation géopolitique au Proche et Moyen-Orient, et en Afrique du Nord. Si l'appétit des consommateurs pour les produits de snacking sains et durables reste intact à travers le monde, la volatilité des devises et l'orientation défavorable des prix des matières premières appellent à la prudence. Dans ce contexte, le groupe Bel restera focalisé sur l'amélioration de sa performance opérationnelle, une gestion financière exemplaire, et continuera à s'appuyer sur sa structure financière solide.

Sous réserve de l'évolution de la crise sanitaire et de l'environnement de marché, le Groupe se montre confiant dans sa capacité à renforcer son avance sur le marché du snacking sain en continuant à innover et à accroître l'attractivité de son offre, en répondant aux nouvelles tendances de consommation, aussi bien dans le laitier, le fruitier que le végétal.

Le groupe Bel réaffirme son engagement de maintien d'une structure financière saine et solide.
Le Conseil d'administration a décidé de ne pas proposer, lors de son Assemblée générale annuelle convoquée le 11 mai, la distribution et le paiement en 2021 d'un dividende au titre de l'exercice 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.