Belle fin d'année pour CGG, qui grimpe en bourse

Belle fin d'année pour CGG, qui grimpe en bourse©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 janvier 2018 à 09h06

Les commentaires d'autres acteurs de la géophysique avaient laissé penser que la fin d'année s'était bien passée pour cette spécialité. CGG vient le confirmer ce matin en annonçant un chiffre d'affaires 2017 de 1,32 milliard de dollars, alors que le consensus était positionné à 1,22 Md$. Cette croissance de 10% a été alimentée par un 4ème trimestre robuste, avec 400 M$ de revenus contre 328 M$ un an avant. L'entreprise a généré 256 M$ via sa division GGR, 116 M$ dans les équipements et 40 M$ dans l'acquisition de données contractuelles. Les ventes multiclients de la division GGR, 160 M$, ont dépassé les attentes tandis que les deux autres divisions sont en ligne avec les prévisions.

L'autre bonne nouvelle, c'est que l'Ebitda sera meilleur que prévu, hors coûts liés à la restructuration. Jusqu'à présent, CGG visait un niveau identique à celui de 2016 (328 M$), mais il devrait finalement le dépasser d'environ 10% (soit environ 361 M$, pour un consensus à 340 M$). La génération de cash sera moins favorable.

La dette poursuit son ascension

Les coûts de restructuration liés à la transformation et à la restructuration financière sont évalués à 187 M$ sur l'exercice 2017, dont 26 M$ sur le seul quatrième trimestre. CGG affichait à fin décembre une dette nette de 2,64 Mds$, contre 2,57 Mds$ fin septembre précédent. Ce montant intègre 315 M$ de liquidités, un niveau supérieur aux attentes grâce à une bonne gestion stricte de la trésorerie, à la réduction des investissements et à un meilleur recouvrement des créances clients. Néanmoins sur l'ensemble de l'année 2017, la variation du besoin en fonds de roulement reste comme attendue négative, en l'absence d'une contribution positive du fond de roulement comparé à 2016. La dette a donc continué à croître.

L'augmentation de capital d'environ 112 ME avec maintien du droit préférentiel de souscription et l'attribution gratuite de bons de souscription d'actions aux actionnaires sont prévues "prochainement". Le règlement-livraison des différentes émissions de titres prévues dans le cadre du plan de restructuration financière devrait intervenir avant la fin du mois de février 2018, comme cela était programmé.

Le titre prend la pente ascendante à l'ouverture, sur un gain de 10,5% qui lui permet de flirter avec les 5 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.