Bénéteau : horizon plus dégagé ?

Bénéteau : horizon plus dégagé ?
Monte-Carlo Yachts MC5

Boursier.com, publié le jeudi 18 mars 2021 à 10h53

Beneteau recule légèrement de 0,5% ce jeudi à 12,75 euros, alors que le groupe a terminé l'exercice 2019-2020 (exercice de transition de 16 mois clôturé au 31 décembre 2020) sur un chiffre d'affaires de 1.344,4 millions d'euros (-15,1% en données publiées). A l'issue d'un exercice comprenant exceptionnellement deux quadrimestres à faible niveau de chiffre d'affaires et au résultat opérationnel traditionnellement négatif, l'EBITDA est peu représentatif du niveau normatif de profitabilité. A 93 ME soit 7% du chiffre d'affaires, il fait néanmoins preuve de résilience grâce aux premiers effets des mesures d'adaptation industrielle et de réduction des coûts indirects. Sur les 4 derniers mois de l'année 2020, le résultat opérationnel courant, traditionnellement négatif à cette période compte tenu de la saisonnalité de l'activité, s'élève à -38,1 ME, en retrait limité de 3,1 ME par rapport au dernier quadrimestre 2019.

Beneteau recule légèrement de 0,5% ce jeudi à 12,75 euros, alors que le groupe a terminé l'exercice 2019-2020 (exercice de transition de 16 mois clôturé au 31 décembre 2020) sur un chiffre d'affaires de 1.344,4 millions d'euros (-15,1% en données publiées). A l'issue d'un exercice comprenant exceptionnellement deux quadrimestres à faible niveau de chiffre d'affaires et au résultat opérationnel traditionnellement négatif, l'EBITDA est peu représentatif du niveau normatif de profitabilité. A 93 ME soit 7% du chiffre d'affaires, il fait néanmoins preuve de résilience grâce aux premiers effets des mesures d'adaptation industrielle et de réduction des coûts indirects.
Sur les 4 derniers mois de l'année 2020, le résultat opérationnel courant, traditionnellement négatif à cette période compte tenu de la saisonnalité de l'activité, s'élève à -38,1 ME, en retrait limité de 3,1 ME par rapport au dernier quadrimestre 2019.

Sur la période pro forma de 12 mois calendaire (1er janvier-31 décembre 2020), le résultat opérationnel courant s'élève à 27,5 ME (2,5% du CA), homogène entre les deux divisions du Groupe. Le résultat net, part du Groupe, de l'exercice s'est établi à -80,9 ME.

La trésorerie nette au 31 décembre 2020 s'élève à 93,4 ME, en forte hausse de 171 ME par rapport à la situation au 31 décembre 2019. Le Free Cash Flow généré au cours des 16 mois de l'exercice est positif de 25 ME, malgré l'impact négatif lié au changement de calendrier de clôture annuel.

Le Conseil d'Administration du Groupe Beneteau a décidé de ne pas proposer de versement de dividende à l'Assemblée générale mixte du 11 juin 2021, compte tenu des pertes enregistrées sur l'exercice 2019-2020.
Après une année 2020 marquée par les conséquences de la pandémie Covid-19, le Groupe Beneteau aborde 2021 avec une situation financière solide et tire les premiers bénéfices de la mise en oeuvre du plan Let's Go Beyond ! Il prévoit pour ce nouvel exercice une activité stable et un résultat opérationnel courant en croissance de plus de 60% par rapport à 2020.

"Il faut regarder à l'horizon pour Bénéteau" commente Portzamparc qui souligne "qu'à 0,8x EV/Sales 2022 (Peers 1,2x) et 9,2x EV/EBIT 2022 (Peers env. 9,7x), la valorisation du groupe devrait (très) progressivement s'améliorer pour retrouver sa prime leader". De quoi toujours conseiller de se 'Renforcer' sur le dossier et relever son objectif de cours de 13,5 à 14,5 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.