Bénéteau : les ventes reculent en 2020 avec la crise sanitaire

Bénéteau : les ventes reculent en 2020 avec la crise sanitaire
Bénéteau bateau navire yacht

Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2021 à 20h31

Dans un contexte de marché où la demande est fortement remodelée par les effets de la crise sanitaire, le Groupe Beneteau termine l'exercice 2019-2020 (exercice de transition de 16 mois clôturé au 31 décembre 2020) avec un chiffre d'affaires de 1,344 milliard d'euros, en retrait de -15,1% en données publiées (-15% à taux de change constant, TCC) par rapport à la période pro-forma de 16 mois du 1er septembre 2018 au 31 décembre 2019. Le chiffre d'affaires du dernier quadrimestre (septembre-décembre 2020) s'élève ainsi à 195,3 millions d'euros, en retrait de -21,2% en données publiées (-19% TCC) par rapport au dernier quadrimestre 2019. "Cette baisse, moins prononcée que celle anticipée, reflète la faiblesse des ventes aux loueurs et des ventes de mobil-homes, partiellement compensée par le rebond du segment hors-bord", explique le management de Beneteau.

Dans un contexte de marché où la demande est fortement remodelée par les effets de la crise sanitaire, le Groupe Beneteau termine l'exercice 2019-2020 (exercice de transition de 16 mois clôturé au 31 décembre 2020) avec un chiffre d'affaires de 1,344 milliard d'euros, en retrait de -15,1% en données publiées (-15% à taux de change constant, TCC) par rapport à la période pro-forma de 16 mois du 1er septembre 2018 au 31 décembre 2019.
Le chiffre d'affaires du dernier quadrimestre (septembre-décembre 2020) s'élève ainsi à 195,3 millions d'euros, en retrait de -21,2% en données publiées (-19% TCC) par rapport au dernier quadrimestre 2019. "Cette baisse, moins prononcée que celle anticipée, reflète la faiblesse des ventes aux loueurs et des ventes de mobil-homes, partiellement compensée par le rebond du segment hors-bord", explique le management de Beneteau.

Le Groupe Beneteau communiquera, le 17 mars prochain, les résultats de l'exercice 2019-2020 (16 mois) ainsi que ses perspectives pour l'exercice 2021 (1er janvier au 31 décembre).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.