Bénéteau : sous les 10 euros...

Bénéteau : sous les 10 euros...
Monte-Carlo Yachts MC5

Boursier.com, publié le mardi 18 juin 2019 à 18h52

Bénéteau recule ce soir de 1% sous les 10 euros, à 9,90 euros en clôture... Le champion des bateaux de plaisance a annoncé que son Conseil d'Administration avait désigné son Président, Monsieur Jérôme de Metz, pour assumer la fonction de Directeur Général en remplacement de Monsieur Gastinel. Cette nomination s'accompagne d'une évolution du Comité de Direction Générale de la division Bateau visant à fédérer les équipes, les marques, les bureaux d'études et les usines du groupe autour d'un projet commun renforcé.
Celui-ci repose sur la transversalité et sera matérialisé par la création de deux Directions aux périmètres larges. Christophe Caudrelier, antérieurement Directeur des Finances et des Systèmes d'Information et actuellement Directeur Général Délégué en charge des activités pour l'Europe, conservera son poste actuel et prendra la direction de l'excellence opérationnelle pour le Groupe. Gianguido Girotti, précédemment Directeur Général de la marque Bénéteau, en charge de sa stratégie produits, deviendra Directeur Général Délégué et sera chargé de la direction de la stratégie produits de la division Bateau.

Le Comité de Direction Générale sera complété par Corinne Margot, en charge des Relations Humaines et de la Communication, et assisté par deux dirigeants d'expérience du Groupe, Dieter Gust et Jean-Paul Chapeleau, respectivement Président de Construction Navale Bordeaux et Directeur Général de Jeanneau et Prestige.
Aucun changement n'est apporté à la gouvernance de la division Habitat, animée par Patrick Mahé...

Portzamparc parle d'une "annonce surprise", même si "le changement du Conseil de surveillance en Conseil d'administration de début février avec la nomination de Jérôme de Metz au poste de Président laissait supposer des changements à venir pour le groupe. Nous ne modifions pas nos attentes et confirmons que, malgré un exercice délicat (décroissance MCY, exportations des marques US...), le titre ne reflète pas la dynamique de certains segments et la transformation industrielle qui se poursuit". De quoi rester sur un avis à "acheter" en visant un cours de 17 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.