Bercy dédouane la Société Générale dans l'affaires des comptes du Front National

Bercy dédouane la Société Générale dans l'affaires des comptes du Front National©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 novembre 2017 à 08h32

Bercy n'a rien à reprocher à la Société Générale dans l'affaire de fermeture des comptes bancaires du Front National. Dans un communiqué diffusé ce matin, Bruno Lemaire explique avoir saisi la Banque de France le 22 novembre sur cette question, laquelle a estimé que les décisions prises "sont conformes au cadre réglementaire en vigueur". Le FN a pu faire valoir le droit au compte dont il dispose comme toute personne morale. "Il apparaît que le Front National a bénéficié d'un traitement strictement conforme au droit. La Banque de France ne relève ainsi aucune discrimination", écrit Bercy, qui "restera attentif" à ce que les partis puissent accéder à des services bancaires "nécessaires à l'exercice de leur mission et leur permettant de contribuer au débat démocratique".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Bercy dédouane la Société Générale dans l'affaires des comptes du Front National
  • avatar
    isatis -

    On nous amuse avec les comptes du FN, pendant ce temps là on ne parle pas des 900 postes supprimés par la société générale.

    avatar
    lgv40 -

    mais c'est ce que veut la STE GENERALE. que l'on oublie les postes supprimés. heureusement que JUPITER a dis qu'il allait réduire le chômage .

  • avatar
    santenay -

    que vient faire Bercy la dedans ? mettre dehors un client sans donner de justifications c'est tout a fait courant (comme le compte) Si ce n'est pas politique, je n'y comprends rien....................

    avatar
    lgv40 -

    bien sur que si, c'est politique. BERCY ne vas aller a l'encontre de la décision de la STE GENERALE. comme celà , ca permet a BERCY de pouvoir surveiller comment le FN va faire pour obtenir de l'argent pour financer ses campagnes