Bercy dédouane la Société Générale dans l'affaires des comptes du Front National

Bercy dédouane la Société Générale dans l'affaires des comptes du Front National©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 novembre 2017 à 08h32

Bercy n'a rien à reprocher à la Société Générale dans l'affaire de fermeture des comptes bancaires du Front National. Dans un communiqué diffusé ce matin, Bruno Lemaire explique avoir saisi la Banque de France le 22 novembre sur cette question, laquelle a estimé que les décisions prises "sont conformes au cadre réglementaire en vigueur". Le FN a pu faire valoir le droit au compte dont il dispose comme toute personne morale. "Il apparaît que le Front National a bénéficié d'un traitement strictement conforme au droit. La Banque de France ne relève ainsi aucune discrimination", écrit Bercy, qui "restera attentif" à ce que les partis puissent accéder à des services bancaires "nécessaires à l'exercice de leur mission et leur permettant de contribuer au débat démocratique".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.