Berlin devrait nationaliser provisoirement Toll Collect

Berlin devrait nationaliser provisoirement Toll Collect©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 30 janvier 2018 à 09h59

L'Allemagne pourrait provisoirement nationaliser Toll Collect, l'entité qui opère le système national de taxation des poids lourds sur les autoroutes. Le ministère des transports a confirmé une information du 'Handelsblatt'. Toll Collect a pour actionnaires Daimler (45%), Deutsche Telekom (45%) et Vinci (10%, via Cofiroute). La prise de contrôle devrait avoir lieu en septembre, en amont de l'appel d'offres destiné à trouvé un nouveau concessionnaire. La situation est compliquée par les mauvaises relations entre les trois actionnaires et l'Allemagne, illustrée par deux procédures d'arbitrage, l'une déposée par le gouvernement qui réclame des dédommagements pour le retard dans le déploiement du service, et l'autre par Toll Collect qui veut obtenir des réparations pour l'exploitation du système. Des négociations sont en cours pour tenter de trouver une issue avant l'arrivée d'un éventuel nouveau concessionnaire.

Toll Collect dispose d'une autorisation d'exploitation jusqu'en août 2018. La société opère un service satellitaire de péage pour les poids lourds de 7,5 tonnes et plus sur les 12.900 kilomètres du réseau autoroutier et les 2.350 kilomètres du réseau de routes nationales en Allemagne. Une extension du programme aux 40.000 km du réseau fédéral a été signée en 2016 pour 490 millions d'euros, avec entrée en service prévue le 1er juillet 2018. Le nouvel accord de concession est prévu pour 12 ans. Cofiroute, Daimler et Deutsche Telekom avaient prévu de postuler à nouveau. En 2016, Toll Collect a dégagé 502 millions d'euros de chiffre d'affaires et 149 ME de résultat opérationnel. Dans son rapport annuel 2016, Cofiroute ne prévoyait pas d'impact du contentieux sur les comptes, car la société avait atteint dès décembre 2014 son plafond de contribution financière au projet. Dans le bilan 2016, les 10% dans Toll Collect apparaissent en actifs disponibles à la vente pour 47 ME. La participation a été intégralement dépréciée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.