Berlin n'a pas d'a priori sur un successeur français à Tom Enders

Berlin n'a pas d'a priori sur un successeur français à Tom Enders©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 01 mars 2018 à 14h01

L'Allemagne ne s'opposerait pas à ce que le successeur de Tom Enders aux commandes d'Airbus soit un français, a fait savoir Brigitte Zypries, la ministre de l'économie. Enders doit démissionner de son poste l'année prochaine. L'Allemand a piloté le groupe pendant sept ans, si bien que Berlin n'aurait pas vraiment de raisons de s'opposer à une alternance. Le plus important est qu'il ait toutes les compétences requises, a expliqué la ministre.

Dernièrement, le nom d'Alexandre de Juniac a circulé. L'actuel patron de l'Association internationale du transport aérien (IATA) a présidé Air France KLM mais il est aussi passé par Thales et Thomson et dispose d'attaches familiales outre-Rhin (son épouse est allemande). Le PDG d'Atos, Thierry Breton, a également été cité, mais son profil est plus typé technologique, puisque son expérience l'a mené d'Orange à Bull en passant par Thomson Multimédia. Patrice Caine, le PDG de Thales, affiche un profil idéal aux yeux des connaisseurs, mais il a publiquement exprimé son attachement à sa société. La réalité du moment ne sera cependant pas forcément celle de 2019.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Berlin n'a pas d'a priori sur un successeur français à Tom Enders
  • avatar
    Blair31 -

    On ne pas dire qu'il à fait l'unanimité pendant son mandat à la tête d'Airbus il a d'ailleurs viré tout ceux qui pouvait potentiellement le gêner ou freiner ça quête du pouvoir le dernier en date F Bregier en a fais les frais en cette fin février ,, il a aussi dissous le site de recherche et développement en région parisienne , pour lui le tout digital est l'avenir ... il n'y a qu'a demander aux salariés ce qu'ils pensent de leurs notes de frais voyages remboursées entre 3 et 6 mois et si ils n'y sont pas de leur poches ...!
    Un nouveau plan sociale est annoncé ... le dernier était en 2014 et Airbus n'a jamais autant vendu d'avions ..!?
    Alors oui les méthodes de ce monsieur irrite fortement au plus haut sommet de l'état un peu tard pour les salariés par contre les actionnaires peuvent lui dire merci 500% de dividende en plus en 7 ans ...

  • avatar
    peretruande -

    de toute façon comme en 40 ce sont les boches qui commandent et les français qui obéissent! celui à la tête n'est qu'un pantin des fridolins!

    avatar
    EddyDonmarcel -

    Pas croyable de lire de telles conneries en 2018.
    Je vous dirais bien que celui qui commande, c’est celui qui en fait le plus, c’est celui qui se sort les doigts du cul, en clair c’est celui qui bosse, et non celui qui réclame la retraite à 60 ans et les 35h, mais vous n’êtes sûrement pas foutu de comprendre.
    Au feu comme dans le business, l’autorité ne se décide pas, l’autorité se prend, c’est donc celui qui a le plus de volonté qui commande.
    Bien que je sois sorti de l’école sans diplôme et sans formation, il y a qu’au tout début de ma carrière que l’on m’a donné des ordres, mais faut dire qu’il y a plus de 30 ans que je fais plus de 50h par semaine, et ce n’est pas derrière un bureau.
    Ensuite, avant de dire de telles conneries, cherchez donc à savoir pourquoi les Allemands nous ont foutu la raclée.
    Pour la situation actuelle, il suffit juste que vous preniez quelques cours d’économie pour faire le constat que ce vous dites est faux, stupide et surtout, que vos affabulations ne font pas avancer la situation.
    Et dire que des gens comme vous ont le droit de vote, c’est triste, nous ne sommes donc pas près de gagner une guerre, quelle soit militaire ou économique.