BHP Billiton : le marché n'est pas satisfait malgré la hausse des résultats et du dividende

BHP Billiton : le marché n'est pas satisfait malgré la hausse des résultats et du dividende
BHP Hilton minier logo

Boursier.com, publié le mardi 20 février 2018 à 13h59

La nette amélioration des résultats semestriels de BHP Billiton et le versement d'un acompte sur dividende de 0,55 dollar par action ne suffit pas aux investisseurs. Il faut dire que si le bénéfice ajusté du premier groupe minier mondial s'est envolé de 25% à 4,05 milliards de dollars au premier semestre, le consensus tablait sur un niveau plus élevé à 4,3 Mds$. Le bénéfice net s'est établi à 2,02 Mds$, en prenant en compte une charge exceptionnelle de 1,8 Md$ liée à une modification de l'impôt sur les sociétés aux Etats-Unis, alors que le chiffre d'affaires a augmenté de 16% à 21,78 Mds$.

Mis sous pression par le fonds activiste Elliott Advisors, favorable à un changement de structure et à l'abandon de la double cotation du groupe à Londres et à Sydney, Andrew Mackenzie a rejeté les approches du fonds mais a indiqué qu'il rencontrerait Elliot et d'autres investisseurs cette semaine pour discuter du sujet. Il s'est dit ouvert à de nouvelles idées et souhaite entendre le point de vue de tous les investisseurs.

Le directeur général de BHP a précisé que son projet de cession des actifs dans les schistes terrestres américains, valorisés dans ses livres de comptes 14 Mds$, avançait conformément au plan prévu avec de premières offres attendues au deuxième trimestre. "Nous avons des gens qui s'intéressent à tout et des gens qui s'intéressent à certaines parties seulement ... Nous avons un fort intérêt aux deux extrémités du spectre", a déclaré le patron de BHP.

Le groupe a réduit son endettement net de 23% à 15,4 Mds$ sur le semestre et a fait savoir qu'il était en voie d'atteindre son objectif de 10 à 15 Mds$ avant la fin de l'année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.