Bic : un analyste réduit sa cible

Bic : un analyste réduit sa cible©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 02 août 2018 à 10h32

Cela était à prévoir... Après avoir douché le marché hier avec des résultats du premier semestre 2018 inférieurs aux attentes, pour cause de dynamique commerciale en panne et de turbulences sur certaines de ses segments/débouchés, Bic s'attire les foudres de quelques analystes. Parmi les ajustements du jour sur le titre, on signalera l'abaissement d'objectif de Bryan Garnier, qui ne vise plus que 92 euros contre 94 euros précédemment sur le fabricant de produits de consommation courants (articles de papeterie, de briquets et de rasoirs).

Le broker, qui parle d'un trou d'air significatif sur les revenus, avec des tendances négatives bon nombre de régions et d'un environnement concurrentiel difficile pour le rasage aux Etats-Unis, se veut plus prudent sur les perspectives malgré les anticipations de regain de croissance sur le second semestre, en jugeant la guidance sur les ventes annuelles (croissance entre +1 et +3%) à risque. Considérant la visibilité pour adopter une opinion plus favorable, Bryan Garnier maintient d'ailleurs inchangée sa recommandation à "neutre".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.