Bic : une année difficile qui se confirme

Bic : une année difficile qui se confirme©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 25 octobre 2017 à 07h35

Bic annonce un Chiffre d'affaires des 9 premiers mois de 1.528,7 millions d'euros en hausse de 0,4% en publié et en recul de 0,1% à base comparable. Le Chiffre d'affaires du 3ème trimestre est de 465,8 millions d'euros, en baisse de 5% en publié et de 0,9% à base comparable. Le Résultat d'exploitation normalisé des 9 premiers mois ressort à 302,9 millions d'euros. La Marge d'exploitation normalisée est de 19,8%. Le résultat d'exploitation normalisé du 3ème trimestre s'inscrit à 83,5 millions d'euros. La Marge d'exploitation normalisée est de 17,9%.

Le Résultat net Part du Groupe des 9 premiers mois de Bic s'inscrit à 187,3 millions d'euros, en baisse de 12,3%. Le Bénéfice net Part du Groupe par action est de 4,02 euros en recul de 11,6%. Le Bénéfice net Part du Groupe par action normalisé est quant à lui de 4,47 euros, en recul de 3,5%.
La position nette de trésorerie à fin septembre 2017 est de 181,6 millions d'euros.

Commentant les résultats des 9 premiers mois 2017 du Groupe BIC, Bruno Bich, Président et Directeur Général, a déclaré : "2017 est une année difficile sur la plupart de nos marchés. Porté par notre dynamisme en Europe de l'Est, le chiffre d'affaires de l'Europe des 9 premiers mois a été solide dans nos 3 catégories. La performance de l'Amérique du Nord reflète la déstabilisation sans précédent du marché des rasoirs aux Etats-Unis ainsi que des réductions inattendues de stocks de briquets de la part des distributeurs. Notre ralentissement dans les marchés en croissance s'explique principalement par la réduction des stocks de nos détaillants dans les 3 catégories au Brésil. Dans cet environnement de plus en plus volatile, nous restons déterminés à gérer sur le long terme et à mettre à profit les forces clés de BIC : un excellent savoir-faire industriel, des produits de haute qualité vendus au juste prix, des marques reconnues et des équipes ingénieuses. Tout en faisant face aux défis de court terme en ajustant les investissements dans le soutien à la marque et les dépenses opérationnelles, nous continuons à préparer l'avenir en investissant dans la R&D pour accélérer le rythme des lancements de nouveaux produits."

La croissance organique du chiffre d'affaires devrait être légèrement inférieure à 2%, comme communiqué le 29 septembre 2017. "À ce niveau de croissance du chiffre d'affaires, nous prévoyons un recul de la marge d'exploitation normalisée 2017 inférieur à 100 points de base" précise le management...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU