BIC : voit rouge après les résultats

BIC : voit rouge après les résultats©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 17 février 2021 à 10h22

La publication de résultats 2020 moins bons qu'attendu de la part de BIC pèse fortement sur le titre ce matin. Dans les dernières positions du SRD, la valeur abandonne 5,8% à 45,1 euros, après avoir perdu plus de 8,5% un peu plus tôt en séance, sa plus forte baisse depuis mars dernier. Le spécialiste des articles de papeterie, de briquets et de rasoirs a dégagé l'an passé un résultat d'exploitation normalisé de 229,1 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 1,63 MdsE (-12,6% à base comparable). Le résultat net atteint 93,7 millions d'euros, le BNPA à 2,08 euros et le BNPA normalisé 3,54 euros, contre 3,63 euros de consensus.

La publication de résultats 2020 moins bons qu'attendu de la part de BIC pèse fortement sur le titre ce matin. Dans les dernières positions du SRD, la valeur abandonne 5,8% à 45,1 euros, après avoir perdu plus de 8,5% un peu plus tôt en séance, sa plus forte baisse depuis mars dernier. Le spécialiste des articles de papeterie, de briquets et de rasoirs a dégagé l'an passé un résultat d'exploitation normalisé de 229,1 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 1,63 MdsE (-12,6% à base comparable). Le résultat net atteint 93,7 millions d'euros, le BNPA à 2,08 euros et le BNPA normalisé 3,54 euros, contre 3,63 euros de consensus.

Le groupe propose le versement d'un dividende de 1,80 euros par action mais les analystes tablaient sur 2,08 euros. Il lancera par ailleurs un plan de rachat d'actions de 40 millions d'euros cette année.

Le management anticipe le maintien d'un environnement incertain et volatile, en particulier au cours du premier semestre, les effets de la Covid-19 continuant d'impacter la dynamique des réseaux de distribution et les habitudes d'achat des consommateurs sur nos principaux marchés. Il vise une croissance du chiffre d'affaires (à taux de change constants) comprise entre +5% et +7% cette année avec une génération de flux de trésorerie disponible supérieure à 200 millions d'euros, grâce à l'amélioration des marges d'exploitation et à un contrôle strict des investissements industriels et du besoin en fonds de roulement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.