BigBen Interactive : prises de bénéfices après les annonces

BigBen Interactive : prises de bénéfices après les annonces
La manette Revolution Pro Controller de Nacron, filiale de BigBen Interactive.

Boursier.com, publié le lundi 15 février 2021 à 10h54

Contre la tendance générale, BigBen Interactive cède 3% à 22 euros. La société est victime de prises de bénéfices après avoir fait part du succès de l'offre d'obligations échangeables en actions ordinaires existantes de sa filiale Nacon pour un montant de 87,3 ME. En cas d'échange de l'intégralité des obligations (remboursement en actions Nacon), Bigben détiendra 66% du capital et des droits de vote de Nacon contre 766,7% actuellement.

Contre la tendance générale, BigBen Interactive cède 3% à 22 euros. La société est victime de prises de bénéfices après avoir fait part du succès de l'offre d'obligations échangeables en actions ordinaires existantes de sa filiale Nacon pour un montant de 87,3 ME. En cas d'échange de l'intégralité des obligations (remboursement en actions Nacon), Bigben détiendra 66% du capital et des droits de vote de Nacon contre 766,7% actuellement.

Pour Oddo BHF, cette opération confirme la volonté du groupe de soutenir le développement des activités Mobile et Audio, notamment à travers de la croissance organique et/ou du M&A ciblé (expansion à l'international, élargissement des gammes...). Les fonds permettront, en outre, le financement d'un programme de rachat d'actions. Enfin, l'opération permettrait aussi d'augmenter in fine le flottant de Nacon et d'améliorer la liquidité du titre. L'objectif est ajusté de 26,2 à 24,6 euros et le conseil maintenu à 'surperformer', surtout que Bigben continue d'afficher une très forte décote par rapport à Nacon (-54% estimé).

Midcap Partners ('achat') affirme de son côté que ce véritable coup de maître, équivalent à un reclassement indirect réalisé avec prime, fait remonter près de 90 millions d'euros de cash chez Bigben tout en lui permettant de conserver un contrôle absolu de Nacon avec près de 66% du capital détenu dans le cas où toutes les obligations seraient remboursées en titres Nacon. L'objectif est remonté de 27 à 28,7 euros et illustre la forte décote du groupe par rapport à sa filiale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.