Bigben qui rit, Focus Home Interactive qui pleure

Bigben qui rit, Focus Home Interactive qui pleure©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 15 mai 2018 à 10h33

Bigben Interactive frappe un grand coup en ce début de semaine en annonçant l'acquisition du studio de développement de jeux vidéo Cyanide. Cette transaction, réalisée sur la base de 21,1 ME pour 100% du capital de Cyanide, prix auquel s'ajoutera un earn-out, permettra à l'éditeur d'étendre son offre à des genres majeurs encore non représentés dans son portfolio (jeux de stratégie et de tactique, jeux narratifs par épisodes, jeux de tir, jeux de management) ou complémentaires de son catalogue (simulations sportives, jeux d'action et d'aventure). De quoi étayer son ambition de devenir un des leaders mondiaux du segment des jeux vidéo dits 'AA'.

Cette initiative stratégique de Bigben Interactive est saluée comme il se doit à la Bourse de Paris où l'action grimpe de 4,8% en milieu de matinée pour se rapprocher de nouveau des 15 euros, dans un volume de 50.000 pièces échangées, soit 0,27% du capital. Mais cette annonce ne fait pas que des heureux. Dans le même secteur, Focus Home Interactive chute de plus de 8% à 30 euros. Cyanide est à la fois le studio partenaire le plus ancien de Focus et le plus contributeur à son catalogue en nombre de titres avec des séries comme Blood Bowl, Styx et le Tour de France, déplore Portzamparc.

Le broker, qui reste à "conserver" sur Focus Home Interactive après ce coup dur en plaçant son objectif sous revue, estime que cette opération de croissance externe de Bigben ne remet pas en cause le scénario (de croissance) pour Focus et les jeux en cours de développement (The Council, Call of Cthulhu et Tour de France/PCM...). Pour autant, le renouvellement du catalogue pour 2020 et au-delà va demander un effort supplémentaire, estime Portzamparc qui parle d'incertitudes sur la stratégie de l'éditeur et d'un risque que les prochains résultats soient en demi-teinte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.