Bilan hebdo : la volatilité reste de mise

Bilan hebdo : la volatilité reste de mise©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 08 mai 2020 à 17h45

Encore une semaine très volatile sur les marchés financiers. A Paris, le CAC40 a finalement stagné sur 5 séances, à 4.549 points ce vendredi soir. Après une chute initiale de plus de 4% lundi au retour d'un long week-end du 1er mai, déprimée par les déclarations offensives de Donald Trump en direction de Pékin, l'ambiance s'est par la suite détendue... L'annonce d'une reprise prochaine des négociations commerciales entre les deux premières puissances mondiales a même favorisé vendredi le retour de l'appétit pour le risque dans les salles de marché emmenées par les grandes valeurs technologiques US. Les principaux négociateurs chinois et américains sur le commerce ont eu vendredi un entretien téléphonique lors duquel ils sont convenus de collaborer pour faciliter la mise en application de l'accord commercial de "phase 1" signé en janvier entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales.

ECO ET DEVISES

Sur le front macroéconomique, les très mauvais chiffres de l'emploi américain du mois d'avril sont du coup passés au second plan. D'après le Département américain au Travail, les suppressions de postes non-agricoles ont atteint 20,5 millions le mois dernier, du jamais vu depuis la création de la statistique en 1939 ! Le précédent 'record' datait de la dernière crise financière avec 800.000 emplois éliminés en mars 2009. Maigre consolation, le consensus de place tablait sur un nombre encore plus important de destructions de postes, à près de 22 millions.
Une mesure plus globale qui inclut les personnes qui ne cherchent pas de travail, ainsi que celles qui occupent un emploi à temps partiel pour des raisons économiques a également atteint un niveau record de 22,8%. L'emploi a fortement diminué dans tous les grands secteurs industriels, avec des pertes d'emplois particulièrement importantes dans les loisirs et l'hôtellerie, précise le Département. Les créations de postes sur le mois de mars ont par ailleurs été revues à la hausse à 870.000.
En avril, le taux de chômage US a ainsi bondi sur un mois de 10,3 points à 14,7%, un niveau sans précédent. Le marché tablait néanmoins sur un taux encore plus important à 16%. Les suppressions d'emploi dans le privé sont ressorties au nombre de 19,52 millions, contre -22 millions de consensus. Le taux de participation à la force de travail s'est établi à 60,2%, en repli de 2,5 points. Enfin, le salaire horaire moyen a augmenté de 7,9% en glissement annuel et de 4,7% par rapport au mois antérieur. Un signe supplémentaire sur le fait que ce sont principalement les emplois les plus précaires qui sont touchés par ce début de crise...

La meilleure tenue des cours de l'or noir a soutenu également la tendance. Sur le Nymex, le baril de brut léger américain (WTI) pour livraison juin a retrouvé les 24$, portant ses gains sur la semaine à près de 25% ! Le WTI a également enregistrer sa deuxième semaine consécutive de hausse, ce qui constitue une première depuis février. Le baril de Brent de la mer du Nord d'échéance juillet progresse pour sa part, de retour sur les 30$.
La multiplication des mesures de déconfinement à travers le monde laisse espérer une reprise de la consommation de brut alors que du côté de l'offre, les compagnies pétrolières nord-américaines réduisent leur production plus rapidement que ne le prévoyaient les responsables de l'OPEP et les analystes.
L'euro est en revanche retombé sur les 1,08/$ après le coup de pression de la Cour constitutionnelle allemande sur la BCE. De quoi faire remonter aussi l'or au-dessus des 1.700$ l'once à 1.715$.

VALEURS EN VUE

Claranova a rebondi de 20% avec Poxel et Akwel parmi les petits dossiers

Nexans a regagné 17% après ses trimestriels en compagnie de Nexity et de Catana

Vilmorin remonte de 16% dans le secteur alimentaire après des comptes résistants

2CRSI : +15% avec Showroomprivé et Eurofins

Teleperformance : +14% suivi de ALD, Ingenico et Manitou

Saint-Gobain : +11% en compagnie de Xilam, Alten, Edenred et Robertet

Ubisoft : +10% avec FDJ et Vinci

Capgemini : remonte de 8% suivi de SES, SEb, Bonduelle, Peugeot, Trigano, Total et Thales

A la baisse, Figeac Aero redonne 9% dans le secteur aéronautique, suivi de Lagardere alors que la spéculation est retombée après l'AG du groupe.

Eutelsat : -7% avec Transgene, Neoen

Recylex : -5% en compagnie de Sodexo, AST Groupe

Vos réactions doivent respecter nos CGU.