Bilan hebdo : le CAC40 chute de 6,4%

Bilan hebdo : le CAC40 chute de 6,4%
Vue générale du Palais Brongniart, place de la bourse.

Boursier.com, publié le vendredi 30 octobre 2020 à 17h45

La correction a été brutale cette semaine sur le CAC40 (-6,4%) de retour à 4.594 pts sur fond de resserrement des mesures sanitaires en Europe pour tenter de faire face à la deuxième vague épidémique qui s'accélère... mais aussi d'absence de nouveau plan de relance budgétaire aux Etats-Unis faute de consensus politique à quelques jours du scrutin présidentiel du 3 novembre.
Aux Etats-Unis, les GAFA n'aident pas non plus : Apple a déçu avec une baisse des ventes d'iPhones plus prononcée qu'attendu, Facebook a mis en garde contre une année 2021 plus difficile que prévu et Amazon a averti d'une hausse de ses coûts liés à la pandémie !

ECO ET DEVISES

Lors de sa réunion de jeudi, la BCE n'a pas modifié sa politique monétaire, mais a signalé son intention d'agir davantage dans les prochains mois... La présidente de la banque centrale européenne, Christine Lagarde, a affirmé que le Conseil de politique monétaire est déjà "au travail pour 'recalibrer' l'ensemble des instruments à sa disposition pour maintenir des conditions financières favorables et aider à la reprise".
"Nous utiliserons toute la flexibilité dont nous disposons... Nous l'avons déjà fait pour la première vague (de Covid-19), nous le ferons pour la seconde", a-t-elle ajouté. Autrement dit, la BCE pourrait éventuellement accroître la taille de ses programmes de rachat d'actifs mais également baisser ses taux.
Compte-tenu de la dégradation sanitaire qui menace d'un nouveau plongeon les économies de la zone euro, les observateurs tablent sur une nouvelle rallonge des programmes de la BCE en décembre.
Cette perspective d'assouplissement a entraîné un recul prononcé de l'euro, de retour à 1,1650/$.
Sur les marchés obligataires, le rendement de l'obligation allemande (Bund) à 10 ans a reculé à -0,64%, tandis qu'aux Etats-Unis, le taux du T-Bond à 10 ans a au contraire rebondi de 6 points de base à 0,83%. L'annonce d'un rebond plus vigoureux que prévu du PIB des Etats-Unis, éloigne la probabilité de nouvelles actions d'assouplissement de la Fed, entraînant un léger rebond des taux...
Le pétrole s'est en revanche enfoncé sensiblement pour revenir à 37$ le baril Brent.

LES VALEURS

Genomic Vision grimpe de 12% avec Voluntis (+10%)

Synergie remonte de 4% avec Assystem et Showroomprivé

Verallia reprend 2%, suivi de Groupe Crit, Séché et Neoen

Technicolor progresse de 1% avec Orange sur des résultats rassurants et Iliad

A la baisse, la liste est longue avec les distributeurs MdM (-22%) SMCP (-22%), FNAC Darty (-15%) en raison des nouvelles mesures sanitaires

Nokia (-19%) dans le sillage de son avertissement sur résultats. Rappelons que le management table désormais sur un bpa dilué compris entre 0,20 et 0,26 euro sur l'année, contre 20 à 30 cents précédemment... Sa marge opérationnelle est anticipée à environ 9% (contre 9,5% auparavant), plus ou moins 1,5 point. Le free cash-flow récurrent est attendu à 600 ME plus ou moins 250 ME.
Sur les trois mois clos fin septembre, l'équipementier télécoms désormais dirigé par Pekka Lundmark a enregistré un profit opérationnel (non-IFRS) de 486 ME (+2%) pour un chiffre d'affaires en repli de 7% à 5,44 milliards d'euros (-3% à change constant). Le résultat net (non-IFRS) atteint 305 ME, contre 267 ME un an plus tôt et le bpa dilué est stable à 0,05 euro. L'entreprise finlandaise et son rival Ericsson ont vu leur nombre de clients grimper, alors que les opérateurs commencent à déployer les réseaux 5G, aidés par la mise à l'écart de Huawei par de nombreux gouvernements sur des questions de sécurité. Nokia a cependant souffert au troisième trimestre de la perte d'un contrat auprès de Verizon qui a choisi Samsung Electronics à sa place pour fournir des équipements 5G...

SopraSteria -18% dans la foulée de ses annonces chiffrées avec Elis, et les pétrolières CGG, TechnipFMC et Vallourec (-14%)

Renault rechute de 14% avec Faurecia, du côté de l'automobile.

Air France-KLM : -14% avec Thales, Lagardere, Cie des Alpes, P&V

SQLI : -13% suivi de Eiffage et de Casino.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.