Bilan hebdo : le CAC40 gagne 0,8% après la Fed, la BCE, le commerce et Trump

Bilan hebdo : le CAC40 gagne 0,8% après la Fed, la BCE, le commerce et Trump©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 13 décembre 2019 à 17h45

LA TENDANCE

Fin de semaine très agitée pour le CAC40, qui boucle finalement cette séquence hebdomadaire sur un léger gain de 0,80%, à 5.919 points ce vendredi soir. La Chine et les Etats-Unis ont enfin conclu un 'accord de 'Phase Un' : "Nous sommes tombés d'accord sur un Deal de Phase Un très large avec la Chine. Ils ont accepté de nombreux changements structurels et des achats massifs de Produits Agricoles, Énergétiques et Biens Manufacturés, et bien plus encore... C'est un accord incroyable pour tous. Merci !", s'est émerveillé Donald Trump sur Twitter.

Le marché a donc plutôt bien accueilli cette nouvelle tant attendue, comme il avait pris acte un peu plus tôt de la large victoire de Boris Johnson aux législatives britanniques, qui ouvre la voie à un Brexit le 31 janvier. Ce vendredi 13 décembre s'est ainsi révélé être une sorte de noël avant l'heure pour les investisseurs qui voient s'envoler deux grosses incertitudes qui planaient au-dessus de leur tête depuis de très longs mois.

La semaine a également été marquée par le statu quo de la Fed et de la BCE. La première de Christine Lagarde à la tête de l'Institution européenne a été plutôt saluée par les observateurs : "je ne suis pas pleine de vanité mais je vais certainement essayer de tirer le meilleur des membres de mon Conseil des Gouverneurs dans le but de parvenir à des décisions monétaires et à une utilisation des instruments aussi consensuelle que possible", a notamment déclaré la dirigeante.

L'actualité entreprises s'est avérée beaucoup plus calme à l'approche des fêtes de fin d'année. On notera néanmoins les présentations diversement accueillies du nouveau plan stratégique de Sanofi et de la feuille de route 2020-2022 de Valeo, la finalisation du projet de plan de sauvegarde de Rallye, le nouvel avertissement d'Eramet ou encore la prochaine OPA sur Le Bélier.

VALEURS EN HAUSSE

Rallye flambe de près de 29%, portée par la finalisation de son projet de plan de sauvegarde. Les dernières annonces soulèvent pourtant pas mal d'interrogations au sein de la communauté financière. Les analystes se demandent notamment comment Casino va pouvoir verser de très importants dividendes à sa maison-mère sans céder davantage d'actifs.

* Le Bélier s'envole de 24,2%. On a appris que les actionnaires majoritaires de l'équipementier étaient entrés en négociations exclusives avec le Chinois Wencan en vue d'une cession de leurs participations respectives au prix de 38,18 euros par titre. Une OPA simplifiée devrait suivre... L'idée consiste à rapprocher un spécialiste de la fonderie gravité en coquille avec un leader de la fonderie sous pression.

* STMicro grimpe de 7%. Le titre du spécialiste des semi-conducteurs a été soutenu par plusieurs notes favorables d'analystes ainsi que par les dernières informations concernant la résolution du conflit commercial sino-américain. L'action figure dans les petits papiers de Morgan Stanley ('surpondérer') qui a rehaussé son objectif de 22 à 28 euros. Le Credit Suisse a de son côté réitéré son avis 'surperformer' et sa cible de 27,5 euros. Cowen a de son côté revalorisé le dossier de 28 à 31 euros tout en restant à 'surperformer'. L'analyste affirme que le groupe franco-italien est sous-évalué alors que son portefeuille technologique et son positionnement sont " négligés ".

* Sanofi bondit de 6,8%, les investisseurs ayant salué la nouvelle feuille de route du laboratoire. Le groupe a annoncé son intention de mettre fin à ses recherches sur le diabète et les maladies cardio-vasculaires dans le cadre d'un plan de réorganisation en trois grandes entités commerciales globales. Sous la houlette de Paul Hudson, Sanofi vise deux milliards d'euros d'économies supplémentaires d'ici 2022 et table sur une marge opérationnelle de 30% la même année, puis de plus de 32% en 2025.

*Faurecia prend 6,4%, porté par les espoirs sur le commerce. Plastic Omnium gagne aussi 3,4% et Renault s'adjuge 1,5%.

*Technip FMCbondit de 5,5 %. Le groupe parapétrolier a notamment été soutenu par une note de Citigroup qui est passé de 'neutre' à 'acheter' sur le dossier malgré un objectif de cours réduit de 25,5 à 21,5 euros.

* Eramet avance de 4,1% malgré un nouvel avertissement sur ses résultats annuels. En dépit d'un bon niveau d'activité, avec des objectifs de production confirmés pour l'année, compte tenu de l'environnement de prix à date (nette baisse des tarifs du manganèse et du nickel), le groupe minier anticipe désormais un EBITDA prévisionnel du second semestre en ligne avec celui des six premiers mois de l'exercice. Il tablait jusqu'ici sur un EBITDA nettement supérieur à celui du 1er semestre sur la deuxième partie de l'année.

* Crédit Agricole (+3,8%), Société Générale (+3,2%) et Natixis (+%4,1) ont profité de la remontée des rendements obligataires et du bond des banques britanniques suite aux résultats des élections législatives au Royaume-Uni.

Air France-KLM gagne 3%. L'actualité autour de la compagnie franco-néerlandaise a été chargée cette semaine. Le groupe a annoncé le renforcement de sa collaboration avec le Groupe Qantas. D'ici à fin décembre, Air France et KLM vont lancer un accord de partage code sur des liaisons assurées par JetStar Asia Airways et JetStar Airways, deux compagnies membres de Qantas Group. Ce nouvel accord permettra d'offrir de nouvelles destinations en Asie du Sud-Est et en Australie via les vols de JetStar Asia Airways au départ de Singapour et ceux de JetStar Airways au départ de Denpasar. Le groupe a par ailleurs passé une commande ferme de 10 gros-porteurs A350-900 supplémentaires, portant ainsi à 38 le nombre total d'appareils de ce type commandés.

* PSA Groupe (+1,8%) serait tout proche de signer un protocole d'accord avec Fiat Chrysler Automobiles. Une annonce officielle pourrait intervenir la semaine prochaine. Reuters affirme même que PSA a convoqué, à ce sujet, un conseil de surveillance mardi prochain.

VALEURS EN BAISSE

* Transgene chute de 15,3%. Le groupe a annoncé que le critère d'évaluation principal (taux de réponse) de son essai de Phase 2 évaluant son vaccin thérapeutique TG4010 en combinaison avec la chimiothérapie et Opdivo (nivolumab) dans le cancer du poumon n'a pas été atteint. Un échec qui pousse la société à arrêter le développement de TG4010.

* Ipsen trébuche de 6,5%. Le titre avait décroché de plus de 13,5% vendredi dernier à la suite de l'annonce de la suspension clinique partielle de deux études évaluant le candidat médicament expérimental palovarotène dans le traitement de maladies osseuses rares chez les enfants de moins de 14 ans. Une annonce à l'origine de nombreux changements de position chez les analystes.

* Valeo rend 3,4% après la présentation de son nouveau plan stratégique pour la période 2020-2022. Le groupe entend combiner croissance et résilience et se focaliser sur l'amélioration de sa profitabilité et de sa génération de cash-flow libre d'ici 2022. Il vise ainsi une marge d'Ebitda de plus de 15% en 2022 grâce à la demande des constructeurs en systèmes d'électrification et d'aides à la conduite qui lui permettront d'augmenter sensiblement son contenu moyen par véhicule.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.