Bio-UV Group : la dynamique ne faiblit pas

Bio-UV Group : la dynamique ne faiblit pas©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 07 avril 2020 à 20h15

En 2019, Bio-UV Group a enregistré un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros en croissance de +61%, en forte accélération par rapport à 2018 qui affichait déjà une forte croissance à 2 chiffres. Toutes les activités du Groupe ont contribué à la croissance, avec une progression de +36% des activités terrestres et une multiplication par 2 des activités maritimes. "Ces deux dernières années, Bio-UV Group a dépassé à chaque fois ses objectifs de croissance annuels, porté par un secteur en forte expansion, aux catalyseurs solides et dont les besoins sont immenses et la demande mondiale en augmentation constante", indique le management

Le résultat d'exploitation s'établit à -350 kE (15 kE en 2018). Le résultat net est de -448 kE (46 kE en 2018), intégrant la prise en compte d'une charge financière de 307 kE et d'une charge exceptionnelle de 276 kE.

Situation financière solide

Au 31 décembre 2019, le Groupe affichait des capitaux propres de 16 ME et un endettement net de 11,3 ME. En 2019, Bio-UV Group a renforcé sa structure financière avec l'émission d'un emprunt obligataire convertible pour un montant de 3 ME, lui permettant de financer en partie l'acquisition de la société Triogen Holdings Limited réalisée en septembre 2019.
La trésorerie brute à fin décembre 2019 ressort à 1,4 ME (5,9 ME à fin 2018). Comme attendu, l'acquisition de Triogen réalisée pour partie en autofinancement (1,5 ME), et les acquisitions d'immobilisations en légère baisse (1,9 ME) expliquent cette évolution. Il est par ailleurs à noter que le doublement de la marge brute d'autofinancement (800 kE) a permis de quasiment compenser l'augmentation du BFR.

Perspectives

Bio-UV Group évolue sur des marchés en forte demande caractérisés par des enjeux fondamentaux en terme environnementaux, sanitaires et économiques.

Le niveau d'activité depuis le début d'année 2020 confirme que la dynamique ne faiblit pas, voire s'accélère avec, à fin février. Sur l'activité maritime, le chiffre d'affaires est en augmentation de plus de 300% (par rapport à la même période de 2019). Sur l'activité terrestre, la croissance est de +29% par rapport à la même période en 2019.

Au 1er mars, le carnet de commandes totalisait 21,6 ME, soit 19 ME pour l'activité maritime (12,2 ME facturables en 2020) et 2,6 ME pour l'activité terrestre, y compris Triogen, facturable en 2020.

D'autre part, afin d'accompagner son développement, Bio-UV Group a décidé de renforcer sa structure managériale en nommant Simon Marshall en tant de Directeur de sa filiale Triogen. A ce titre, il devient mandataire social de Triogen et administrateur du Groupe.

Compte tenu des bonnes ventes réalisées au cours du 1er trimestre, des commandes en cours et du faible impact observé à ce stade du COVID-19, la société est en bonne voie pour réaliser ses objectifs 2020 soit, 35 ME de chiffre d'affaires et 10% de marge d'Ebitda.

Dans un environnement très particulier, qui évolue jour après jour, toute changement notable de cette situation fera l'objet d'une nouvelle communication au marché.

Benoit Gillmann, Président-Directeur Général et fondateur de Bio-UV Group, estime : "Il est difficile d'apprécier l'évolution de la crise que nous traversons, mais nous sommes armés pour faire face. Dans la tempête actuelle, le bateau est solide et nous maintenons le cap grâce à un équipage efficace, professionnel et totalement mobilisé. Depuis vingt ans, nous avons su faire la différence dans l'univers de la désinfection. Nous sommes aujourd'hui encore plus forts avec l'intégration des expertises et des talents de Triogen. La solide croissance de nos activités, terrestres, notamment à l'International et l'accélération de nos activités maritimes en forte montée en puissance, en témoignent. Mais au-delà de ces réalisations, nous sommes surtout au coeur des besoins sanitaires et de désinfection mondiaux qui trouvent un écho particulier dans la crise actuelle. Nous avons pris toute la mesure de ces défis et travaillons déjà sur les innovations qui nous permettent d'apporter, une fois encore, des réponses fortes pour la protection et la santé de tous".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.