bioMérieux : ajuste ses objectifs annuels

bioMérieux : ajuste ses objectifs annuels©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 27 avril 2021 à 07h26

bioMérieux, acteur mondial du diagnostic in vitro, communique aujourd'hui les informations trimestrielles relatives à son activité au 31 mars 2021. Au 31 mars 2021, le chiffre d'affaires de bioMérieux atteint 845 millions d'euros contre 769 millions d'euros au premier trimestre 2020, soit une croissance de 9,9%. La croissance organique, hors effets de change et de périmètre, atteint 16,5% grâce à une croissance très solide de la biologie moléculaire (+18,7%), des immunoessais (+28%) et des applications industrielles (+14,5%).

bioMérieux, acteur mondial du diagnostic in vitro, communique aujourd'hui les informations trimestrielles relatives à son activité au 31 mars 2021. Au 31 mars 2021, le chiffre d'affaires de bioMérieux atteint 845 millions d'euros contre 769 millions d'euros au premier trimestre 2020, soit une croissance de 9,9%. La croissance organique, hors effets de change et de périmètre, atteint 16,5% grâce à une croissance très solide de la biologie moléculaire (+18,7%), des immunoessais (+28%) et des applications industrielles (+14,5%).

La performance est très solide en Asie Pacifique, en Amérique latine et en Afrique. Les effets de change sont défavorables à hauteur de 51 millions d'euros, reflet de la dévaluation du dollar américain et, dans une moindre mesure, de certaines devises des régions Amérique latine et Asie Pacifique.

BIOFIRE aux Etats-Unis : Forte progression des immunoessais (+28%), portée par les paramètres liés à la crise COVID-19 et les paramètres d'urgence, associée à une amélioration confirmée des paramètres de routine.

Objectifs 2021

Dans un contexte d'amélioration de la situation sanitaire aux EtatsUnis, qui conduit à une réduction de la demande pour les panels respiratoires de BIOFIRE, les prévisions pour le premier semestre et l'objectif de ventes pour 2021 sont légèrement ajustés :
La progression des ventes au premier semestre est maintenant estimée autour de 10%, à taux de change et périmètre constants. Dans un contexte très incertain et une évolution contrastée de la pandémie, la croissance organique des ventes pour l'année est maintenant attendue de neutre à autour de 5%. Malgré un degré d'incertitude élevé, l'objectif annuel de résultat courant contributif est maintenu...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.