bioMerieux : l'EBITDA atteint 519 millions d'euros à fin décembre 2018

bioMerieux : l'EBITDA atteint 519 millions d'euros à fin décembre 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 février 2019 à 07h23

Le groupe bioMérieux présente ses résultats annuels au 31 décembre 2018, marqués par une croissance organique du chiffre d'affaires de 9,9% à 2.421 millions d'euros, soit +5,8%, à données publiées après un solide 4e trimestre à plus de 10% de croissance organique.
La direction souligne l'amélioration du résultat opérationnel courant contributif qui atteint 361 millions d'euros, soit près de 15% du chiffre d'affaires, malgré des effets de change défavorables.

La charge d'amortissement des actifs revalorisés à la date d'acquisition de BioFire a atteint 18 millions d'euros en 2018, stable d'une année sur l'autre. Ainsi, le résultat opérationnel du Groupe en 2018 a atteint 343 millions d'euros, en hausse de 9% par rapport aux 315 millions d'euros enregistrés en 2017.

Résultat de l'ensemble consolidé

La charge financière nette a représenté 23 millions d'euros en 2018, en légère augmentation par rapport à 2017 où elle s'est élevée à 22 millions d'euros.
Le coût de l'endettement financier net a représenté 18,5 millions d'euros en 2018, contre 16,2 millions d'euros en 2017, et les autres produits et charges financiers se sont élevés à 4,5 millions d'euros, à comparer à 6,2 millions d'euros en 2017 grâce à une baisse des coûts des couvertures sur les changes.
Au 31 décembre 2018, le taux effectif d'impôt (TEI) du Groupe a atteint 20,3%, à comparer à 18,6% au terme de l'exercice 2017 qui avait bénéficié d'éléments non récurrents au titre de la réforme fiscale américaine. En 2018, le TEI reflète l'impact positif récurrent de cette même réforme et a été favorisé par le versement d'une contribution exceptionnelle au plan de retraite américain et à la résolution favorable d'un litige fiscal en Suède.

Au total, le résultat de l'ensemble consolidé s'est établi en 2018 à 257 millions d'euros, en progression de 8,3 % par rapport aux 238 millions d'euros enregistrés en 2017.

Trésorerie et financement

L'EBITDA a atteint 519 millions d'euros à fin décembre 2018, soit 21,4% du chiffre d'affaires, en hausse de 9% comparé aux 475 millions d'euros de l'année 2017. Cette hausse reflète la progression du résultat opérationnel courant contributif et des dotations aux amortissements et provisions d'exploitation.
Les décaissements d'impôt ont représenté 65 millions d'euros, en baisse par rapport aux 91 millions d'euros versés l'année précédente, du fait de la mise en place de la réforme fiscale américaine qui a abaissé le taux d'imposition fédéral de 35 % à 21%.

Au cours de l'exercice 2018, le besoin en fonds de roulement n'a augmenté que de 3 millions d'euros, malgré la croissance soutenue de l'activité du Groupe sur la période. Cette évolution résulte notamment des éléments suivants :
Le niveau de stock a progressé au même rythme que l'activité, avec une augmentation de 27 millions d'euros en 2018 et des délais de rotation quasi stables ;
les crédits clients ont augmenté de 30 millions d'euros, reflétant principalement la croissance de l'activité et le maintien des délais de recouvrement ;
les variations liées aux dettes fournisseurs ont augmenté de 14 millions d'euros, en ligne avec l'activité ;

Les autres éléments du besoin en fonds de roulement s'améliorent de 41 millions d'euros, principalement du fait de l'augmentation des dettes fiscales et sociales, qui incluent désormais la provision au titre des rémunérations variables indexées sur le cours de l'action (phantom share plans) en dette sociale alors qu'elles étaient précédemment enregistrées en dette financière.

En outre, bioMérieux avait enregistré, au premier semestre 2018, un versement exceptionnel au fonds de retraite américain pour 56 millions d'euros, classé en autres variations liées à l'activité.

Comme attendu, les décaissements liés aux investissements ont représenté environ 9% du chiffre d'affaires, soit 227 millions d'euros en 2018 contre 183 millions d'euros au cours de l'exercice précédent.

Dans ce contexte, le cash-flow libre excluant le versement exceptionnel au fonds de retraite américain a atteint 222 millions d'euros en 2018 contre 165 millions d'euros en 2017, soit une hausse de plus de 30 %. Tenant compte de ce versement exceptionnel, le cash-flow libre publié s'est élevé à 166 millions d'euros.

Objectifs 2019

Les objectifs 2019 passent par une croissance organique des ventes comprise entre 7 et 8,5%, à taux de change et périmètre constants et un Résultat opérationnel courant contributif compris entre 385 et 400 millions d'euros à taux de change courants.

Alexandre Mérieux, Président Directeur Général, a déclaré : "En 2018, bioMérieux a enregistré des résultats très satisfaisants et a accéléré le déploiement de sa stratégie dans les immunoessais avec les acquisitions d'Astute Medical et d'Hybiome. bioMérieux s'attachera, au cours de l'année 2019, à poursuivre sa dynamique commerciale et à améliorer sa performance opérationnelle et financière, au service de ses clients, des patients et de sa mission de santé publique."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.