Biophytis découvre un rapport erroné concernant l'étude COVA

Biophytis découvre un rapport erroné concernant l'étude COVA©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 14 avril 2021 à 07h26

Biophytis, société de biotechnologie au stade clinique, spécialisée dans le développement de traitements qui visent à ralentir les processus dégénératifs liés au vieillissement et à améliorer les résultats fonctionnels des patients souffrant de maladies liées à l'âge, y compris l'insuffisance respiratoire sévère chez les patients souffrant de la COVID 19, a découvert l'existence d'un rapport erroné concernant le statut de l'étude COVA au Brésil, sur le traitement des déficiences respiratoires liées à la COVID-19 avec son produit Sarconeos (BIO101). Le 12 avril 2021, un article est paru sur le site WBOC à l'insu de Biophytis. Le communiqué de presse était trompeur et publié par une source inconnue, sans que Biophytis en ait aucune connaissance.

Biophytis, société de biotechnologie au stade clinique, spécialisée dans le développement de traitements qui visent à ralentir les processus dégénératifs liés au vieillissement et à améliorer les résultats fonctionnels des patients souffrant de maladies liées à l'âge, y compris l'insuffisance respiratoire sévère chez les patients souffrant de la COVID 19, a découvert l'existence d'un rapport erroné concernant le statut de l'étude COVA au Brésil, sur le traitement des déficiences respiratoires liées à la COVID-19 avec son produit Sarconeos (BIO101).
Le 12 avril 2021, un article est paru sur le site WBOC à l'insu de Biophytis. Le communiqué de presse était trompeur et publié par une source inconnue, sans que Biophytis en ait aucune connaissance.

Biophytis n'a écrit, ni publié, ni approuvé ce communiqué de presse relatif à l'Étude COVA menée au Brésil. Biophytis a signalé ce rapport aux autorités compétentes et à WBOC. Biophytis décline toute responsabilité résultant de ou en relation avec ce communiqué de presse.

Les données les plus récentes relatives à l'Étude COVA rapportent que le Comité indépendant de contrôle des données (DMC - Data Monitoring Committee) a émis un avis favorable concernant l'innocuité de Sarconeos (BIO101) pour les patients atteints de la COVID-19, à la suite de l'analyse intérimaire qui a porté sur 50 participants de la partie 1 de l'étude.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.