Biophytis : nouveau financement obligataire de 32 ME et tirage de 2 tranches du contrat 2020 pour 6 ME

Biophytis : nouveau financement obligataire de 32 ME et tirage de 2 tranches du contrat 2020 pour 6 ME©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 21 juin 2021 à 07h02

La société de biotechnologie au stade clinique Biophytis a mis en place une nouvelle ligne de financement ORNANE (Obligation Remboursable en Numéraire et en Actions Nouvelles et Existantes) auprès d'Atlas, un fonds d'investissement spécialisé basé à New York (Etats-Unis), pour 32 millions d'euros.

La société de biotechnologie au stade clinique Biophytis a mis en place une nouvelle ligne de financement ORNANE (Obligation Remboursable en Numéraire et en Actions Nouvelles et Existantes) auprès d'Atlas, un fonds d'investissement spécialisé basé à New York (Etats-Unis), pour 32 millions d'euros.

Cette ligne de financement, appelée 'Contrat Atlas 2021', servira à poursuivre le développement clinique de Sarconeos (BIO101) pour la sarcopénie au vu des résultats de la phase 2 de l'essai SARA, et aux prochains développements de ce produit pour la COVID-19 en fonction des résultats de la phase 2-3 de l'étude COVA, ainsi qu'au financement des activités futures de la société.

Biophytis annonce également l'émission de 240 ORNANE, pour un total de 6 ME, de son accord de financement obligataire existant auprès d'Atlas (Contrat Atlas 2020).

"Nous sommes heureux de conclure ce nouveau contrat ORNANE avec Atlas, qui nous permet d'assurer le financement de la société pour les prochaines étapes. Dans l'immédiat, nous venons de tirer deux tranches d'obligations convertibles dans le cadre de l'accord existant avec Atlas, pour un total de 6 millions d'euros. Elles vont permettre à Biophytis : i) de se procurer des matières de départ nécessaires prochainement à la production de lots d'enregistrement et de lots commerciaux de Sarconeos (BIO101) - sous réserve des résultats positifs de COVA, ii) réaliser les étapes de transposition industrielles, iii) d'initier le programme d'accès au marché élargi de COVA. Ces activités sont directement liées au dépôt potentiel d'une demande d'autorisation d'utilisation d'urgence aux États-Unis et une demande d'autorisation de mise sur le marché conditionnelle en Europe, plus tard en 2021", déclare Stanislas Veillet, PDG de Biophytis.

Rappelons que Biophytis a terminé la séance, vendredi, en fort rebond de 16,8% à un cours de 1,047 euro.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.