BNP Paribas corrige avec le secteur

BNP Paribas corrige avec le secteur
Banque BNP Paribas logo

Boursier.com, publié le mardi 25 février 2020 à 16h09

BNP Paribas qui avait tenté de limiter la casse hier, chute cette fois de 4% ce mardi, à l'image des autres banques SG et Crédit Agricole. Morgan Stanley a pourtant relevé son objectif de cours de 54 à 59 euros sur BNP Paribas, et remonté son cours cible sur Société Générale de 30 à 35 euros et sur Crédit Agricole de 14 à 15,5 euros. Jefferies est lui aussi toujours à l'achat sur le dossier BNP avec un cours cible ajusté à 62 euros, tandis que le groupe bancaire a publié des résultats meilleurs que prévu la semaine dernière sur le quatrième trimestre 2019, principalement grâce à ses activités de marché. De quoi amortir la correction du CAC40 ce jour de près de 4%.
En revanche, la direction de l'établissement a prévenu s'attendre cette année à une baisse de ses revenus dans la banque de détail. Dans la banque de financement et d'investissement (BFI), déprimée fin 2018 par la correction des marchés, BNP a vu ses activités rebondir avec une hausse de 30% des revenus...

Les réactions des brokers ont donc été globalement positives, à l'image de la Deutsche Bank qui vise désormais un cours de 63 euros, contre 58 euros précédemment. Parmi les autres avis, RBC est resté à 'surperformance' sur l'établissement bancaire avec un cours cible ajusté à 64 euros. "L'ajustement des politiques monétaires à l'été 2019 a induit un environnement de taux plus défavorable qu'anticipé en début d'année 2019", a expliqué l'établissement qui souligne que "les produits d'intérêt des banques de réseaux de la zone euro sont ainsi impactés."

BNP Paribas a indiqué que son résultat net avait crû de 28,2% entre octobre et décembre à 1,85 milliard d'euros, rapportés à des revenus qui ont progressé sur la période de 11,5% à 11,33 milliards d'euros. D'après le consensus de place, les analystes anticipaient un résultat net de 1,70 milliard d'euros... La banque a ajusté au passage son objectif de rentabilité pour 2020 afin de tenir compte de la persistance d'un environnement de "taux bas" et table sur un rendement de ses fonds propres tangibles (ROTE) à 10% cette année, contre un objectif initialement fixé à plus de 10,5%...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.