BNP Paribas : les analystes approuvent

BNP Paribas : les analystes approuvent
Banque BNP Paribas logo

Boursier.com, publié le lundi 03 août 2020 à 11h58

BNP Paribas remonte de 2% à 34,80 euros ce lundi après avoir dévoilé des résultats supérieurs aux attentes du marché au deuxième trimestre à la faveur d'un retour à meilleure fortune dans ses activités de marché et grâce à des provisions pour mauvaises créances moins importantes que prévu... La banque de la rue d'Antin a ainsi enregistré sur la période un bénéfice net part du Groupe de 2,299 milliards d'euros, en baisse de 6,8% (-9,9% hors éléments exceptionnels) pour un produit net bancaire de 11,675 milliards d'euros, en hausse de 4,0%. Le consensus 'Bloomberg' attendait un profit net de 1,49 milliard d'euros pour des revenus de 10,85 MdsE, dont 3,22 MdsE pour la banque d'investissement (CIB). Le résultat brut d'exploitation s'établit à 4,337 MdsE (+14,5%).

Provisions moindres

Très surveillées par les opérateurs, les provisions destinées à couvrir les risques de non-remboursement de crédits ont grimpé à 1,447 milliard d'euros contre 621 ME un an plus tôt. Le consensus s'attendait toutefois à un montant plus élevé.
Dans les activités de marché, la banque retrouve des couleurs avec des revenus en forte hausse (+63,5%) entre avril et juin, tirés par les activités de taux (+153,8%) à l'instar des banques d'investissement américaines. Les revenus tirés du trading actions ont en revanche reculé davantage que prévu (-53%).

Au 30 juin 2020, le ratio "common equity Tier 1" s'élève à 12,4% en hausse de 40 points de base par rapport au 31 mars 2020 du fait de la génération organique de capital du trimestre après prise en compte d'un taux de distribution de 50% et de l'effet des aménagements règlementaires (CRR "Quick Fix").

La Bourse approuve

Le titre remonte encore de 2% ce lundi à 34,80 euros à la suite de ces annonces. Parmi les notes de brokers, Morgan Stanley a revalorisé le dossier de 42 à 47 euros ('surpondérer'). Jefferies a salué la publication, notant que les bénéfices ont battu le consensus de manière "significative", et ont également dépassé ses propres prévisions qui étaient plus élevées que le consensus de place. L'analyste met en avant la banque d'investissement qui a réalisé "une très bonne performance". Mais, même sans cette dernière, le bénéfice avant impôt a été supérieur aux attentes, ce qui rassure sur la durabilité des résultats...
Enfin, Goldman Sachs a rehaussé son objectif de cours sur l'établissement de 51 à 54 euros ('acheter').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.