BNP Paribas révise à la baisse certains objectifs 2020

BNP Paribas révise à la baisse certains objectifs 2020
Le logo du groupe sur un bâtiment à Fontenay-sous-Bois

Boursier.com, publié le mercredi 06 février 2019 à 07h28

C'était redouté... BNP Paribas a revu à la baisse certains de ses objectifs financiers à horizon 2020 après un quatrième trimestre 2018 plombé par une chute des revenus dans les activités de marché.

La deuxième banque de la zone euro par la capitalisation boursière, après l'espagnole Santander, s'attend désormais pour 2020 à un rendement de ses fonds propres (ROE) de 9,5% contre un objectif initial de 10%. Son objectif de croissance des revenus sur la période allant de 2016 à 2020 est aussi revu à la baisse. BNP Paribas table désormais sur une progression de son produit net bancaire (PNB) de 1,5% par an et non plus de 2,5%. Son coefficient d'exploitation devrait pour sa part atteindre 64,5% en 2020 au lieu des 63% prévus.

Le Groupe anticipe une croissance du résultat par action de plus de 20% entre 2016 et 2020 permettant, avec un taux de distribution de 50%, de faire croître le dividende de 35% sur la même période.

Sur le quatrième trimestre 2018, les revenus de BNP Paribas ont globalement reculé de 3,5% à 10.160 millions d'euros. Sur l'année, le produit net bancaire, à 42,52 MdsE, baisse de 1,5% par rapport à 2017.

Le résultat net est quant à lui en progression de 1,1% à 1.442 millions d'euros au T4. Le résultat net part du Groupe annuel s'élève à 7,53 MdsE, en baisse de 3% par rapport à 2017 mais de seulement 1,4%, à 8,04 MdsE, hors effet des éléments exceptionnels.

Le consensus Bloomberg tablait sur l'exercice 2018 sur un bénéfice net ajusté de 7,64 milliards d'euros pour des revenus de 42,8 MdsE.

La banque prévoit de verser à ses actionnaires un dividende de 3,02 euros par action au titre de l'exercice 2018, stable par rapport à 2017.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.