Boiron : au rebond

Boiron : au rebond©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 11 mars 2021 à 12h50

Boiron reprend 3,5% ce jeudi à 37,25 euros, alors que le résultat opérationnel de l'année écoulée s'est élevé à 38,1 ME, en baisse de 28,7 ME par rapport à 2019. Le résultat net s'est replié de 35,5% à 26,2 ME. L'annonce du déremboursement des médicaments homéopathiques et la baisse de l'activité en France ont déclenché une profonde réorganisation qui a entraîné la suppression de 566 postes et la création de 122 emplois. Sur la base des informations disponibles à ce jour, son coût global est estimé à 63,7 ME.

Boiron reprend 3,5% ce jeudi à 37,25 euros, alors que le résultat opérationnel de l'année écoulée s'est élevé à 38,1 ME, en baisse de 28,7 ME par rapport à 2019. Le résultat net s'est replié de 35,5% à 26,2 ME.
L'annonce du déremboursement des médicaments homéopathiques et la baisse de l'activité en France ont déclenché une profonde réorganisation qui a entraîné la suppression de 566 postes et la création de 122 emplois. Sur la base des informations disponibles à ce jour, son coût global est estimé à 63,7 ME.

En application des normes comptables en vigueur, la société a provisionné 58,7 ME de ce coût global sur l'exercice 2020. La différence avec le coût global sera constatée en 2021.
Dans le même temps, Boiron a constaté une reprise de provision de 25,9 ME au titre de la réduction des engagements sociaux induite par cette réorganisation. La trésorerie nette atteint 234,3 ME.

Le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale des actionnaires la distribution d'un dividende de 0,95 Euro par action. La mise en paiement du dividende interviendra le 4 juin 2021.

Du fait du déremboursement effectif des médicaments homéopathiques en France et de la crise sanitaire mondiale qui se poursuit, Boiron anticipe en 2021 une baisse significative du chiffre d'affaires. Compte tenu de la très forte baisse conjoncturelle du marché des pathologies hivernales et d'un effet de base marqué par les fortes ventes sur le premier trimestre 2020, le recul du chiffre d'affaires sera particulièrement sensible sur le premier trimestre en cours.
Le résultat de l'année bénéficiera toutefois de l'effet de base de la réorganisation provisionnée en 2020 et d'une première partie des économies consécutives à la réorganisation. Parmi les derniers avis de brokers, Oddo BHF a réduit son objectif de cours de 41,5 à 38,5 euros en restant 'neutre' sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.