Boiron : les ventes reculent de 1,2% au 1er semestre

Boiron : les ventes reculent de 1,2% au 1er semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 16 juillet 2020 à 22h21

Le chiffre d'affaires de Boiron au 2è trimestre est en recul de -14,5% par rapport à 2019. Il s'établit à 96,99 ME. Dans un contexte déjà fragilisé, la baisse des ventes en France s'est accentuée (-21,2% contre -12,7% au 1er trimestre) suite à la diminution des consultations médicales et de la fréquentation des pharmacies due à la crise sanitaire. Celle-ci a eu des conséquences contrastées selon les différents pays : les ventes en Europe sont en recul de 28,2%, principalement en Russie et en Italie, alors qu'elles ont progressé de 23,5% en Amérique du Nord.

Sur le semestre, les ventes sont en recul de -1,2% à 253,63 ME, sous l'effet de deux évolutions contrastées :
- un recul de 16,5% de l'activité en France, sur les médicaments à nom commun (-21%) et sur les spécialités (-6,6%).
- une progression de 20,8% du chiffre d'affaires à l'international, essentiellement en Amérique du Nord.

Par ailleurs, en France, Boiron a produit plus de 50.000 litres de solution hydro-alcoolique, dont l'autorisation de commercialisation a été prorogée jusqu'à la fin de cette année.

Suite à la baisse conséquente de l' activité en France, un projet de réorganisation a été annoncé le 11 mars dernier. Les réunions de négociation avec les organisations représentatives du personnel n'ayant pas pu avoir lieu pendant la période de confinement, elles ont commencé en juin et se poursuivront jusqu'au 14 octobre.
Une provision relative au coût de ce plan sera constatée dans les comptes au 30 juin 2020, publiés le 9 septembre prochain.

Dans le contexte de crise sanitaire mondiale, grâce à l'implication de l'ensemble des salariés, Boiron a réussi à maintenir ses activités de production et de distribution, en France comme à l'international. Les activités administratives ont pu s'effectuer en télétravail et seules les activités commerciales ont été temporairement impactées.

Perspectives

Le management de Boiron indique : "Notre activité globale à venir dépendra de l'évolution de la situation sanitaire et économique mondiale. Nous pensons que les ventes en France continueront d'être impactées sur le 2e semestre par la décision du déremboursement annoncé des médicaments à nom commun à compter du 1er janvier 2021. Dans ce contexte, nous anticipons, en 2020, une baisse de notre chiffre d'affaires et de notre résultat". Le management de Boiron précise encore : "Nous poursuivons avec détermination toutes nos actions pour obtenir le maintien du remboursement des médicaments homéopathiques, comme le réclament les millions de patients qui les utilisent avec satisfaction".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.