Bolloré perd une bataille en Afrique

Bolloré perd une bataille en Afrique©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 octobre 2017 à 13h50

Coup dur pour Bolloré en Afrique. En association avec l'Etat du Bénin, le groupe industriel français s'était pourvu en cassation pour récupérer une partie du projet "Epine dorsale", une ligne de chemin de fer, devant relier Abidjan à Cotonou. Las, la Cour suprême béninoise s'est prononcée en faveur de Samuel Dossou Aworet, le concurrent de Bolloré sur ce projet. Ce dernier, "imaginé, conçu et mis en place" par M.Dossou, PDG du groupe Pétrolin, lui "revient" désormais, a déclaré à l'AFP, Me Cyrille Djikui, avocat de l'homme d'affaires africain.

L'affaire remonte à plusieurs années. En 2008, le groupe Petrolin remporte l'appel d'offres lancé par le Bénin et le Niger pour construire et gérer un réseau ferroviaire reliant Cotonou et Niamey. Cinq ans plus tard, le gouvernement du président Boni Yayi dessaisit Petrolin et confie le projet au groupe Bolloré, via la société Bénirail, un partenariat privé-public. Une longue bataille judicaire suivra jusqu'à ce que Petrolin finisse par remporter le contrat en appel fin 2015. Le pourvoi en cassation du groupe Bolloré et de l'Etat constituait la dernière chance du milliardaire breton dans ce dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.