Bombardier : du bon et du moins bon

Bombardier : du bon et du moins bon
Bombardier transports Canada

Boursier.com, publié le jeudi 02 novembre 2017 à 12h02

Bombardier, qui a accueilli dernièrement Airbus au sein de son programme CSeries, vient de dévoiler ses résultats trimestriels. Une publication riche en informations.

Du point de vue financier, le groupe canadien a dégagé sur les trois mois clos fin septembre un RAII (bénéfice avant intérêts et impôts) de 165 millions de dollar, quasiment doublé sur un an. Par division, les marges RAII avant éléments spéciaux ont été de 8,5% chez Transport, de 8,8% chez Avions d'affaires, et de 9,3% chez Aérostructures Avio. La perte nette se creuse en revanche à 117 M$ pour des revenus de 3,8 Mds$, en hausse de 2,6%, mais inférieurs aux 4,1 Mds$ attendus par les ananlystes.

Par ailleurs, Bombardier ne prévoit plus que de livrer environ huit à dix avions CSeries au quatrième trimestre et environ 20 à 22 avions sur l'ensemble de l'exercice en raison des retards de livraison de moteurs par Pratt&Whitney.

Coté bonne nouvelle, un client européen a signé une lettre d'intention portant sur 61 avions CSeries, dont une commande ferme de 31 appareils. Au prix catalogue, le contrat atteint près de 2,4 Mds$ et pourrait être porté à environ 4,8 Mds$ en cas d'exercice des options.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.