Bombardier va supprimer 5.000 emplois supplémentaires

Bombardier va supprimer 5.000 emplois supplémentaires
Bombardier Challenger 604

Boursier.com, publié le jeudi 08 novembre 2018 à 13h40

Malgré des résultats trimestriels en nette amélioration, Bombardier annonce la cession de plusieurs actifs non stratégiques ainsi qu'un vaste programme d'économies de coûts. Ces mesures se traduiront par la suppression d'environ 5.000 postes à travers le monde au cours des 12 à 18 prochains mois. Des réductions d'effectifs, les troisièmes depuis 2015, qui devraient permettre au groupe canadien de réaliser des économies annuelles d'environ 250 millions de dollars. Bombardier s'attend par ailleurs à comptabiliser une charge de restructuration d'un montant similaire dans ses comptes 2019.

Bombardier publie ses résultats financiers du 3e trimestre et annonce des mesures stratégiques pour positionner proactivement l'entreprise pour l'avenir. Pour en savoir plus: https://t.co/tSwEnvHCPL pic.twitter.com/Q9Wx4ZzmKY
- Bombardier Inc. (@Bombardier)

Au troisième trimestre, l'entreprise a dégagé une solide rentabilité, avec un RAII avant éléments spéciaux en hausse de 48%, à 271 M$, pour des revenus de 3,6 Mds$, en croissance interne de 3%. La marge RAII ajusté a ainsi progressé de 260 points de base pour s'établir à 7,4%.

La firme annonce par ailleurs la vente de son programme d'avions Q Series et des activités de formation des pilotes et des techniciens d'Avions d'affaires. Des cessions qui vont rapporter environ 900 M$ à l'entreprise.

Bombardier prévoit pour l'exercice des revenus d'environ 16,5 Mds$, soit proche de l'extrémité inférieure de sa fourchette de prévisions, alors que le RAII ajusté devrait atteindre l'extrémité supérieure de la fourchette de prévisions, soit environ 1 Md$.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.